Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Selon l’homme politique Emmanuel Nkom, le jeune journaliste est mort de suites de poison lent, a-t-il déclaré le 16 Mai 2021 sur les antennes de canal 2 international.  

L’homme politique Emmanuel Nkom  dévoile l’origine de la mort de Charles Itok, le journaliste de Canal 2 international.  Sur les antennes de la télévision verte où travaillait ledit journaliste, Emmanuel Nkom a parlé d’un poison lent.   « Aux premiers examens, on a d’abord cru que c’était la typhoïde. Mais plus tard, on s’est rendu compte que c’était du poison lent éparpillé dans son corps », a indiqué le membre du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) nommé par Paul Biya. C’était dans le cadre de l’émission Canal Presse du dimanche 16 mai 2021. Depuis le 14 mai 2021, le monde de la presse camerounaise est en deuil. Robert Charles Itok, est mort à l’hôpital Laquintinie de Douala. Présentateur du journal de 13 heures et de l’émission la Retro, le chef du Desk éducation part à la fleur de l’âge. Ce dernier laisse une épouse qu’il venait de prendre en noces au mois de février 2021. 

Photo de mariage

Ce décès nous fait penser à celui de Flore Ze, l’animatrice de la chaîne Équinoxe Tv et Radio, partie le 13 Avril 2020 au lendemain de la célébration de l’anniversaire de sa fille de 5 ans. Selon les témoignages de son père Flora a senti des maux de ventre suivis de vomissement au lendemain de la petite fête organisée à la maison, samedi 11 avril 2020. Elle avait aussi été empoissée, sauf que son poison n’a pas attendu avant de prendre le dessus sur sa vie.

Share: