le ministre de la sante et le doyen de la facultés des sciences biomédicales

Le Ministre de la Santé,  Dr  Guy  Patrick  Obiang  Ndong a  présidé,  le  11  février  2021,  à  l’amphithéâtre  du  CHU  mère-enfant  fondation  Jeanne Ebori  (CHUMEFJE),  la  réunion  portant  sur  l’aménagement  des  espaces  dédiés  à  la vaccination  contre  Covis-19  dans  les  formations  sanitaires  en  présence  du  Responsable  de la  Coordination  technique  du  Copil-Coronavirus,  des  Responsables  des  structures sanitaires  publiques  de  Libreville,  Owendo  et  Akanda  et  d’un  représentant  des  structures sanitaires  privées.

Rencontre avec les responsables des structures sanitaires publics

Alors que la seconde vague de la COVID-19 monte en puissance, avec une variante non négligeable, malgré les vaccins en cours dans le monde, le Gabon a l’instar de plusieurs pays qui subissent cette pandémie s’est résolu à vacciner sa population d’où cette réunion du ministre de la santé avec les responsables des structures sanitaires publics dont l’objectif premier était  d’informer  les  différentes  parties  prenantes  sur  les dispositions  techniques  à  prendre  en  vue  du  démarrage  imminent  de  la  vaccination  contre la  Covid19  dans  notre  pays.  A  cet  effet,  ces  responsables  ont  été  invités  à  identifier  dans   l’urgence  des  espaces  dédiés  à  la  vaccination.  Tenant  compte  de  l’urgence,  l’identification doit  être  suivie  de  la  désignation  des  points  focaux  et  de  l’élaboration  d’une  stratégie  de gestion  des  déchets  y  relatifs.  le  Ministre  a  tenu  à  rappeler  que  l’identification des  sites  doit  reposer  sur  des  dispositions  techniques  et  non  sur  d’éventuels investissements  supplémentaires. C’est  dans  ce  sens  que  le  comité  d’élaboration  du  plan  national  de  vaccination  a  présenté la  grille  d’évaluation  d’un  site  de  vaccination.  Celle-ci  permettra  de  faire  un  état  des  lieux des  sites  disponibles  par  rapport  aux  besoins  réels.  

Considérant  la  vaccination  comme
 porte  d’entrée  du  système  de  santé  et
 malgré  l’urgence de  la  vaccination le patron de la
santé a  appelé  à  la  continuité  de  la
 vaccination  de routine  dans  les  structures
 sanitaires  du pays. Il  convient  de  rappeler
 que  le  Gabon  compte  au  total  119
 sites  de  vaccination  de  routine conformément
 au  calendrier  vaccinal  de  l’Organisation
 mondiale  de  la  Santé  (OMS)  mis en
 œuvre  par le PEV. 

Saint Clair kengue

L’article Vaccination contre la COVID-19, les formations sanitaires désormais outiller est apparu en premier sur Echos Santé.

Share:

Avatar