Il s’agit de Joseph Essama, journaliste, il critique le souhait de bonne année que le président de la République du Cameroun a adressé au peuple camerounais via les Sms. Voici sa lettre ouverte à Paul Biya.

Lettre au président de la République

Monsieur le président,

J’ai reçu ce matin votre message de bonne année.  J’ai bien voulu vous répondre directement mais, comme à  l’accoutumée, vous avez choisi de créer de la distance en utilisant un canal de communication unilatéral.

Je viens donc par la présente vous exhorter, à  l’avenir, de garder vos civilités pour vous. Mon pays n’a pas besoin d’un président courtois. Il a besoin  d’un chef qui se soucie du bien-être de ses populations.  Malheureusement,  vous êtes absent de là  où  on vous attend.  vous avez plutôt choisi de gouverner par les intrigues et le mépris.  Voyez-vous, plus de 10 ans après l’initiative de votre vision 2035, les Camerounais, même  des grandes métropoles, manquent encore d’eau et d’électricité; les droits élémentaires des citoyens sont toujours quotidiennement violés. Bien plus, la situation continue de pourrir dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Ainsi,

à défaut de respecter vos propres engagements monsieur, permettez aux Camerounais de choisir un autre président qui sera à  la hauteur de leurs attentes.

Par conséquent, et en raison du mal que votre gouvernance charrie,  j’ai le regret, tout en vous rassurant de ma haute considération, de vous signifier, Monsieur le Président, que vos vœux ne sont pas de mon goût.

Par Joseph Essama, journaliste

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar