Lors du sommet extraordinaire des leaders de la CEEAC tenue le 26 décembre 2020 par visioconférence, le ministre des Relations extérieures Lejeune Mbella Mbella a traduit la position du chef de l’Etat Paul Biya sur les menaces de trouble en République centrafricaine.

Un extrait du discours du membre du gouvernement diffusé le 27 décembre 2020 sur les ondes de la radio nationale la CRTV, donne officiellement la position du Cameroun sur la situation socio-politique de la RCA voisine au lendemain des élections générales tenues hier dans ce pays.

«Le Président Biya suit avec une attention particulière le contexte qui prévaut en RCA. Et à ce sujet, le Président Biya exprime toute son appréciation pour la convocation des présentes assises. Le Cameroun condamne avec la plus grande fermeté toute tentative, sous quelque forme qu’elle soit, de déstabilisation des institutions républicaines en RCA auxquelles il apporte sa solidarité, son soutien pour la préservation de l’intégrité territoriale et de la paix dans ce pays frère», a décliné le ministre des Relations extérieures Lejeune Mbella Mbella.

Le Minrex représentait en effet  le Chef de l’Etat au Sommet extraordinaire des leaders de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), tenue le 26 décembre 2020 par visioconférence, à l’effet d’examiner la situation en République Centrafricaine. A noter que ce pays et le Cameroun une frontière de près de 800 kilomètres. Une frontière située dans la région de l’Est qui fait régulièrement l’objet de troubles en raison des tentatives d’intrusion des groupes armés vers le Cameroun.

 

Cet article Troubles sécuritaires : le Cameroun condamne toute tentative de déstabilisation des institutions en RCA est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar