Ils ont passé les épreuves, zone Afrique, de la compétition ce 13 octobre à Douala en face de représentants de cinq autres pays du continent.

Crise sanitaire oblige, les épreuves de l’étape régionale de la Huawei ICT Competition du 13 octobre se sont déroulées à distance. En face des représentants du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de l’Egypte, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire ; trois jeunes étudiants camerounais issus des écoles partenaires de Huawei.

Il s’agit de Gaétan Daryl Ngniawo Mopi et Loïc Cédric Meli Songmene, tous deux étudiants à I’IUT de l’Université de Douala en Administration et sécurisation réseau ; et de Malcom X Gninghaye  Guemandeu, étudiant à Polytech de Douala.

Durant quatre heures, l’épreuve de l’étape régionale de la Huawei ICT Competition a consisté pour les compétiteurs à configurer un réseau avec des équipements et un laboratoire virtuels tel qu’appris au cours de leur formation. Il a été question pour les jeunes talents de Huawei de programmer routing, switching et autres configurations de pare-feu.

« Nous avons rencontré certains problèmes que nous avons facilement pu résoudre. Mais une ou deux petites choses nous ont menacés », explique Gaétan Daryl Ngniawo Mopi. Il ajoute : « dans l’ensemble, je peux dire que c’était bien. Il faut dire que le niveau de la compétition est très élevé. Il nous a fallu apprendre et nous préparer nuits et jours. Nous espérons que le résultat sera bon ».

Mêmes attentes qui côté de Loïc Cédric Meli Songmene : « Nous avons trouvé cette compétition un peu difficile dans certaines parties parce qu’il y a eu des étapes qu’on n’a pas pu régler complètement. Cela dit, on s’est battu jusqu’au bout. Nous espérons faire partie des cinq premiers. Le niveau est très élevé. Nous participons avec plusieurs pays d’Afrique et c’est très élevé ».

 Les jeunes talents camerounais de Huawei avaient pourtant caressé un rêve : « nous aurions aimé faire ce concours en présentiel.  Cela nous aurait donné l’occasion de voyager pour la Chine ».

Avant l’étape régionale qui les mis aux prises avec les étudiants d’Afrique, les trois compétiteurs camerounais ont dû se distinguer sur le plan local. En effet, les universités et écoles partenaires de Huawei ont organisé des « primaires » au sein de leur établissement.

Ensuite, les meilleurs se sont affrontés au cours de l’étape nationale qui a mis aux prises les écoles et universités partenaires afin de choisir ceux qui iront à l’étape régionale. A la suite de quoi, une « étable globale » – la finale – va voir s’affronter les meilleurs de chaque région.

Cette finale est prévue le 31 octobre prochain. Les résultats des épreuves de ce mardi 13 octobre sont attendus dans les deux ou trois jours.

Cet article Trois jeunes étudiants représentent le Cameroun à l’étape régionale de la Huawei ICT Competition est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar