Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Le Conseil des ministres de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) a pris cette mesure après les attaques terroristes survenues la semaine dernière à Kampala, la capitale ougandaise.Le Conseil des ministres a exprimé cette préoccupation lors de la réunion du Conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenue à Arusha en Tanzanie. Ezekiel Niyibigira, le ministre burundais des Affaires étrangères au sein de la CAE, a déclaré qu’il existait de nombreuses possibilités d’attaques similaires dans la région.

« Hier, cela s’est produit en Ouganda, mais demain, cela peut se produire dans un autre pays comme cela s’est produit dans des pays de notre communauté comme le Kenya », a-t-il déclaré. Niyibigira a appelé à l’amélioration des relations entre les pays membres pour favoriser la paix et la sécurité dans la région.

« Le Burundi a fait un effort pour aider le Rwanda lorsque des terroristes qui se préparaient à attaquer le Rwanda ont été arrêtés et remis à Kigali à deux reprises. Le Rwanda a également livré des terroristes qui ont attaqué le Burundi. C’est un très bon progrès que nous faisons », a-t-il déclaré. Au début du mois, le Rwanda a remis 19 hommes armés au Burundi. Ils étaient soupçonnés d’avoir lancé des raids au Burundi avant de s’enfuir au Rwanda voisin.

Selon le législateur ougandais George Odongo, l’échange d’insurgés capturés entre les pays de la région est un pas positif vers l’amélioration des relations, et ceci doit se poursuivre. Il a déclaré que l’établissement de relations n’est pas un luxe mais une partie importante du processus d’intégration des pays membres d’Afrique de l’Est.

« Nous devrions nous orienter vers la normalisation de nos relations entre les pays de la CAE, car nous ne pouvons pas rester assis ici et garder le silence. Ce n’est pas normal », a-t-il averti. Le mois dernier, des arrestations ont été effectuées dans le cadre d’un prétendu complot visant à « punir le Rwanda pour son intervention militaire à Cabo Delgado, au Mozambique ».

Le Rwanda a déployé des troupes dans cette province mozambicaine troublée en mars pour aider les troupes gouvernementales à débusquer les insurgés islamistes accusés d’une série d’attaques meurtrières dans la région.

Cet article Terrorisme : la Communauté d’Afrique de l’Est en alerte est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar