Société

Cameroun-Crise anglophone : Les séparatistes abattent un couple en public

Cameroun-Crise anglophone : Les séparatistes abattent un couple

Me Alice Nkom se déchaine
Politique

Cameroun-Accusations d’ATANGA NJI : Me Alice NKOM se déchaîne

Accusé d’avoir reçu une somme de 5 milliards de FCFA des occultistes pour déstabiliser le Cameroun, la présidente du Réseau des Défenseurs des droits de l’hommes en Afrique Central (RHEDAC) ne retient pas sa langue. Selon elle, Paul ATANGA NJI est un menteur.

crise anglophone: le MRC exige un deuil National
Politique

Cameroun-Crise anglophone : Le MRC exige un deuil National en faveur des 22 civils tués dans le Nord-Ouest

Le massacre de 22 civils dont des femmes enceintes et enfants, ne laisse personne indifférent. Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), parti de Maurice KAMTO, sollicite un deuil National.

Société

Cameroun-Crise anglophone : 22 civils assassinés dans le Nord-Ouest

Selon l’Organisation des Nations Unies, 22 villageois dont 14 femmes et enfants ont été tués le 14 février 2020 par des hommes armés, dans le Nord-ouest du pays. L’opposition et ONG tiennent le gouvernement pour responsable.

Cameroun-Elections locales 2020 : Film d’un double scrutin à faible engouement
Politique

Cameroun-Elections locales 2020 : Film d’un double scrutin à faible engouement

Le 9 Février 2020, une poignée de la population camerounaise est allée aux urnes pour voter les conseillers municipaux et les députés. Malgré quelques soubresauts

Cameroun-Crise anglophone : Amnesty accuse L’armée de 50 incendies
Société

Cameroun-Crise anglophone : Amnesty accuse L’armée de 50 incendies

C’est ce que révèle Amnesty international dans un rapport publié le 6 Février 2020. L’organisation souligne aussi le fait que les villages anglophones deviennent de

Cameroun-Elections locales 2020 : Le convoi du RDPC criblé de balles dans le Nord-Ouest
Politique

Cameroun-Elections locales 2020 : Le convoi du RDPC criblé de balles dans le Nord-Ouest

En campagne pour les élections législatives et Municipales du 9 Février 2020, les militants du RDPC ont doublement été attaqués par des jeunes ambazoniens. Les faits se sont déroulés le 01 Février 2020 à Alahnki, localité située le long de la route de Bamenda à Mbengwi.