Après des cas détectés dans des établissements scolaires de la ville de Douala, c’est le gouverneur de la région de l’Ouest qui alerte sur l’augmentation de nouveaux cas.

« Les prochaines semaines s’annoncent à haut risque avec une probabilité d’aggravation (…) au regard du contexte actuel marqué par la deuxième vague de la pandémie dans les pays occidentaux, de la proximité des fêtes de fin d’année avec l’arrivée des concitoyens vivant dans ces pays ». Ce cri d’alarme est d’Awa Fonka Augustine, gouverneur de la région de l’Ouest Cameroun.

Dans ce communiqué daté du 12 novembre, la plus haute autorité de la région rapporte « une résurgence exponentielle »  de cas dans cette partie du pays. Il tient pour exemple : « A titre d’illustration, dans la journée du 10 novembre 2020, le district de santé de Penka-Michel a, en l’espace de 24 heures, enregistré 18 cas de Covid-19, dont 17 nouveaux cas. Au niveau de l’hôpital régional de Bafoussam, 5 cas graves ont été signalés ces derniers jours, dont 2 cas actuellement sous oxygène et 2 décès enregistrés ».

Le gouverneur en profite pour faire un état des lieux de la situation épidémiologique de la région depuis l’apparition du virus en mars dernier au Cameroun : 1410 cas, dont 1290 cas guéris, 68 décès, 34 nouveaux cas et 52 cas actifs dans la région.

Au 8 novembre 2020, les chiffres du ministère de la Santé publique fait état de 22 421 cas confirmés, soit 433 décès pour 21 510 malades guéris.

Cet article Résurgence des cas de coronavirus au Cameroun est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar