Le Maroc et la République du Tchad ont une responsabilité et une vision communes pour la préservation de la paix et la promotion du développement au Sahel, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.”Le Maroc et le Tchad ont une appartenance commune au Sahel. Ils ont ainsi une responsabilité et une vision communes. Cette appartenance nous confère une attache symbiotique à la préservation de la paix et la promotion du développement dans notre sous-région”, a déclaré M. Bourita lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger, Amine Abba Siddick.

Le Tchad joue un rôle important dans la région du Sahel, a-t-il souligné, estimant que l’apport militaire et sécuritaire de ce pays est fondamental pour la préservation de la stabilité dans cette région et la lutte contre la menace terroriste, notamment autour du lac Tchad.

Qualifiant la visite du ministre tchadien de “fructueuse et de bon augure” pour l’avenir des relations bilatérales, dans la mesure où elle a permis d’ajouter de “nouveaux jalons à un partenariat déjà solide entre les deux pays frères”, M. Bourita a fait savoir que les deux parties ont pu échanger sur plusieurs questions d’intérêt commun et exprimer leur détermination à renforcer la coopération bilatérale.

Ces entretiens ont été aussi l’occasion de soulever la coordination entre les deux pays au sein de l’Union africaine (UA), le rôle important joué par le Tchad dans le processus du retour du Royaume à l’union et la présence du Maroc au sein des instances de l’UA, a-t-il indiqué, notant que les deux parties ont convenu de renforcer cette coordination pendant les étapes à venir.

De même, les deux pays ont un cadre juridique très riche et la signature aujourd’hui de six accords de coopération dans plusieurs domaines vient consolider ce cadre, s’est félicité M. Bourita, faisant savoir qu’une mission multisectorielle devrait se rendre prochainement à N’Djaména, la capitale tchadienne, pour renforcer la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de la formation professionnelle.

“Le Maroc suit avec un grand intérêt toutes les actions menées par le Président (tchadien, ndlr) pour renforcer la stabilité du pays et l’inscrire sur la voie de développement dans le cadre du programme Tchad-2030”, a-t-il relevé, soulignant que le Maroc, conformément aux instructions royales, s’est engagé à accompagner le Tchad sur cette voie.

Cet article Rabat et N’Djamena ont une responsabilité et une vision communes pour la préservation de la paix au Sahel est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar