Ce vendredi 2 octobre 2020, le Conseil du Canton de Genève a voté à une large majorité contre la pétition qui demandait que Paul Biya, le président camerounais soit déclaré “persona non grata” à Genève.

Le Conseil de Canton de Genève, réuni les 1er et 2 octobre 2020, a rejeté par 43 voix contre et 27 pour, la pétition visant à déclarer le Président de la République du Cameroun “persona non grata” dans cette ville, la deuxième la plus importante de Suisse. L’information est contenue dans un message publié par Sylvain Théboz, co-président de la section du Parti socialiste de la ville de Genève et député au Grand Conseil de Genève

Ladite pétition de Sylvain Thévoz qui a recueilli près de 15000 signatures avait été lancée en 2019 à la suite de la plainte du journaliste de la Radio Télévision Suisse, Afrian Krause, violenté par des membres du service de sécurité de Paul Biya alors qu’il couvrait une manifestation anti Biya. La justice genevoise avait condamné six d’entre ces membres de sécurité de Paul Biya à de la prison avec sursis…

Depuis cet incident, le président camerounais ne s’est plus rendu en Suisse. Son épouse et sa fille Brenda Biya y seraient depuis quelques semaines à l’hôtel Intercontinental de Genève.

Avec ce vote du parlement Suisse, Paul Biya peut désormais poursuivre en toute tranquillité ses «courts séjours privés» à Genève.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar