Le jeune musicien originaire du Sud-Ouest dit être affligé par le conflit armée en zone anglophone, et se prosterne devant le gouvernement pour le retour de la paix.

“Je demande à genoux au gouvernement camerounais de régler la crise anglophone”, supplie l’artiste KO-C le 10 décembre à la cérémonie de récompenses des artistes musiciens de l’année 2020, laquelle a rassemblé plusieurs dirigeants du pays. Pour cette huitième édition des « Balafon Music Awards », KO-C a remporter la révélation masculine de l’année, suivi d’un chèque d’un Millions de FCFA et un terrain titré de 500 m² dans la ville de Douala.

Le rappeur camerounais dans son allocution a dédié son prix à la ville de Kumba, théâtre de la récente tuerie des jeunes écoliers dans une école privée, la Mother Francisca International. L’artiste a aussi dédié le même prix à toutes les victimes de la crise qui sévit dans les régions anglophones depuis 4 ans.

Rappelons que les Balafon Music Awards sont une initiative mise sur pied en 2013 par Cyrille Bojiko, PDG de Radio Balafon.

Né à Kumba en 1992, c’est à 20 ans que KO-C a enregistré son 1er titre “Town player”. il va signer sous le label RM Music, avec lequel il sortira le single “Balancé” en 2016; oui, il y’a eu une 1ère version que le grand public n’a pas connu. C’est de là que KO-C sera repéré par son label Big Dreams.

Share: