Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

La scène se déroule au Nigéria dans la localité d’Anambra. Une famille qui souffre le martyr du fait d’avoir perdue un proche, s’offre une dernière séance photo avec le cadavre tenu sur ses deux jambes.

Le regretter Docteur Luke Nkanele n’aurai pas quitter la terre de ses ancêtres sans immortaliser son dernier voyage. En effet, c’est un fait inhabituel pour les habitants de l’Etat d’Anambra. La famille du defunt s’est livrée à une scène irréaliste, consistant à prendre le cadavre, placé à la morgue depuis quatre mois déjà, le «ressuscité» pour une séance photo inédite avant son enterrement. Chose étrange aux yeux de tous.

Selon des sources sûres, le décès du Dr Luke Nkanele aurait porté un coup de massue à toute sa famille. Ne voulant pas le laisser partir ainsi, ils ont choisi de l’habiller de sa tenue de chevalier de St Mulumba, l’ont fait se tenir debout d’une manière ou d’une autre et ont déclaré se relayer dans des séances de photos.

Une pratique qui est devenue fréquente chez les populations de l’Afrique de l’Est ces derniers temps. Toute en espérant que cette pratique n’envahisse pas l’Afrique tout entière.

Par Johanne Annick MBEZA

Share: