Je suis allé un jour vers l’homosexuel mari à ma mère. Je lui demandé pourquoi il m’accuse injustement d’avoir dérober la somme de 500 000FCFA.

  • Je ne t’ai pas envoyé fouiller dans mes affaires. Maintenant que tu as mis la main où il ne fallait pas, tu vas en subit les conséquences. J’aime tellement ta mère et j’ai fait trop de sacrifice pour elle. Personne ne pourra nous séparer, même pas sa fille bien aimée. Ah ça j’y veille.
  • Nous pouvons arranger ça d’une autre façon. Dites-lui que c’était une erreur et moi je vais quitter la maison, vous laissant en paix.
  • Ce qui est dit est dit. Ce qui est fait ne peut être défait. Ce que tu as vu ne peut être effacé. Tu vas te battre à me trouver cette somme, sinon c’est ta mère qui te jettera dans la rue.

C’était très dure pour moi. Un vrai ‘’ndem’’. Comme s’il avait bien préparé son coup, très tôt un matin ma mère m’a balancé à la porte.

  • Cyndie tu es une honte pour moi. Je ne savais pas que ma fille était une voleuse. Je ne t’ai pas donné quoi ?
  • Maman ce monsieur te manipule depuis le début. Il n’est ce que tu…

Et subitement ma bouche s’est fermée et j’ai perdu connaissance. Maman n’avait pas pitié de moi. Sans argent, sans destination je me suis jeté dans la rue.

Que feriez-vous si vous étiez à la place de ma mère ? et que me diriez-vous de faire ?

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.