Près de 24 millions de Marocains vont bénéficier de la campagne de vaccination entre novembre et avril prochain, rapporte le quotidien +Al Ahdath Al Maghribia+ dans son numéro à paraitre vendredi.Selon le quotidien, le vaccin qui sera administré lors de cette opération, du moins lors sa première phase, est celui développé par le laboratoire chinois Sinopharm CNBG. Un vaccin pour lequel le Maroc participe à des essais cliniques depuis septembre dernier. Ces essais devraient prendre fin le 15 novembre prochain, selon le cahier des charges signé le 20 août dernier par les deux parties.

Pour rappel, 600 volontaires sains, hommes et femmes, ont été concernés par ces essais cliniques, selon une méthode en double aveugle. En effet, 300 volontaires ont reçu le vaccin, tandis que les 300 autres se sont vu injecter un placebo. Ni les volontaires, ni même les volontaires, ne savaient qui avait reçu quoi.

D’après les premiers résultats des essais cliniques, aucun volontaire n’a contracté une réaction négative. Seules des douleurs passagères liées à l’injection du vaccin ont été constatées.

Toujours selon la même source, le système immunitaire des volontaires âgés de plus de 60 ans a pris plus de temps à se renforcer, tandis que les patients âgés de moins de 60 ans ont pu développer des anticorps pour empêcher le virus d’infecter les cellules hôtes et de se répliquer.

A noter que l’administration de ce genre de vaccin se déroule en double inoculation, qui nécessite deux injections du même vaccin, où le virus est inactivé, à intervalle de 21 jours.

Le Maroc, pays très touché par la pandémie de la COVID-19, s’apprête à lancer dans les semaines à venir une campagne massive de vaccination contre le coronavirus, un ennemi invisible qui ne cesse de faire des ravages parmi la population tant en termes de décès qu’en termes de contamination et de complications sanitaires qui y sont liées.

Cette campagne, qui sera lancée sur hautes orientations du Roi Mohammed VI, dénote de l’implication effective royale pour réussir cette opération de grande envergure tout en mettant en œuvre tous les moyens sanitaires, logistiques et techniques nécessaires.

Certes, cette opération, de vaccination massive constitue une nouvelle anticipation royale contre la pandémie de coronavirus, et va servir de riposte efficace visant à mettre fin à l’étape critique que la pandémie a enregistrée au Maroc, pays qui a recensé ce jeudi un record de contamination avec 6.195 nouveaux cas portant le bilan à 276.821 cas confirmés et 4.570 morts depuis l’apparition du premier cas dans le Royaume le 2 mars dernier.

Cet article Maroc : Près de 24 millions de personnes vont bénéficier de la campagne de vaccination contre la Covid-19 est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar