Les délégations du Haut Conseil d’État libyen et de la Chambre des Représentants, qui prennent part au deuxième round du dialogue inter-libyen, ont annoncé, samedi soir à Bouznika, que leurs rencontres se poursuivront afin de parvenir à un « consensus global » concernant le choix des occupants des postes de souveraineté.Cette rencontre « s’est déroulée dans un climat d’entente et de consensus autour des critères devant être pris en compte pour choisir les occupants des postes de souveraineté, conformément à l’article 15 de l’accord politique libyen conclu à Skhirat », a déclaré M. Driss Omran, de la Chambre des Représentants libyenne, dans un briefing à l’issue de ce round.

Les deux délégations étaient parvenues, lors du premier round des séances du dialogue inter-libyen à Bouznika (6-10 septembre 2020), à « d’importantes ententes sur les mécanismes à prendre en considération dans le choix des occupants de ces postes », a-t-il souligné.

Les rencontres, a ajouté M. Omran, « se poursuivront afin de parvenir à un consensus global concernant toutes les mesures relatives à l’article 15 de l’accord politique libyen » conclu à Skhirat.

Par ailleurs, la délégation du Haut Conseil d’État libyen est présidée, lors de ce round, par M. Fawzi Al-Agab, tandis que celle de la Chambre des Représentants libyenne est présidée par M. Youssef El Akkouri.

Cet article Maroc : Les parties libyennes espèrent parvenir à un « consensus global » est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar