Une réunion avec les hommes de médias s’est tenue le 03 mai 2021 à la délégation régionale de la santé. Il est question de renforcer les capacités des professionnels des médias afin de préparer les parents les prochaines journées nationales de vaccination. L’objectif à termes est de vacciner 381 1773 enfants dans la région.

Déclaré ‘’Free Polio
sauvage’’ depuis juin 2020 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de
nombreuses souches continuent encore de circuler dans certaines parties du
Cameroun. Selon les données de la délégation régionale de la santé de
l’Adamaoua, 16 cas de polio ont été notifiés dans les régions de l’Est, du
Centre, du Littoral et de l’Extrême-Nord. Face à sa position de zone carrefour
au niveau du Cameroun et de la sous-région Afrique Centrale, l’Adamaoua
s’active afin de barrer la voie à cette maladie hautement invalidante. Pour
cette campagne de vaccination, les cibles sont les enfants de 6 à 59 mois pour
la vitamine A, le déparasitage des enfants de 12 à 59 mois avec l’albendazol et
la vaccination avec le polio oral bivalent des enfants de 0-59 mois.

En dehors des activités
purement liées à la vaccination, il est associé la déclaration des naissances
afin de donner une existence légale à l’enfant. Selon les services de la santé
au niveau régional, l’année 2020 a permis d’obtenir des résultats plus au moins
satisfaisants. Au niveau régional, l’Adamaoua a atteint 96% de couverture
vaccinale pour les trois activités. Le district de santé de Tibati s’illustre
comme le meilleur élève tandis que les districts de Ngaoundéré urbain et rural
tirent la région vers le bas.

Dans la région, le principal
défi à relever pour les professionnels des médias est de réussir à convaincre
les parents quant à la nécessité de faire vacciner les enfants au moment où la
question concernant la vaccination fait des vagues. Les hommes de médias
présents à la réunion se sont engagés pour passer la bonne information aux
parents. « Les parents doivent laisser les ASC agents de sante communautaires
vacciner leur enfant car il n’y a que le VPO, vaccin polio oral qui puisse
protéger les enfants contre la polio. La maladie paralyse et c’est réel.
Ensemble disons oui au vaccin contre la polio », s’engage Raoul Doba,
animateur à la Radio Sawtu Linjiila.

Prévues pour se tenir du 07
au 09 mai 2021 sur toute l’étendue du territoire national, les Journées
Nationales de Vaccination contre la polio s’inscrivent dans la logique
gouvernementale, celle d’arriver à une immunité collective des enfants cibles.
L’objectif au niveau de la région est d’atteindre 100% des enfants déparasités
avec de l’albendazol, 100% des enfants ayant reçu le VPO et 100% des enfants
ayant reçu la supplémentation en vitamine A. Pour atteindre ces objectifs, les
stratégies du porte à porte est adoptée impliquant les hommes de médias, les
leaders traditionnels et religieux.

Jean
BESANE MANGAM

L’article Lutte contre la poliomyélite – 381 177 enfants à vacciner dans l’Adamaoua est apparu en premier sur Echos Santé.

Share:

Avatar