Grâce à deux buts de son attaquant camerounais, Angers a dominé Nîmes dimanche sur sa pelouse des Costières. Les Camerounais de Saint-Etienne Moukoudi et Neyou se sont inclinés face à Lyon de Toko Ekambi

 

Après ses déboires judiciaires, l’attaquant angevin Stéphane Bahoken a montré, dimanche 08 novembre face à Nîmes, qu’il est en grande forme. Son premier but a été inscrit sur contre express. Sur un ballon d’Ismaël Traoré, Lucas Deaux rate son dégagement dans le rond central et permet à Bahoken de s’échapper dans l’axe. L’Angevin fixe Anthony Briançon, qui rate aussi son intervention, et trompe Reynet d’une frappe croisée.

Un gros malentendu autour du deuxième but de Bahoken, le troisième pour Angers. On risque d’entendre parler, pendant quelques temps, de cette 55e minute, synonyme du troisième but angevin.

Ismaël Traoré envoie un ballon en profondeur pour Bahoken et lobe toute la défense. L’attaquant, signalé hors-jeu par l’arbitre de touche, va tout de même au bout de son action, même si les Nîmois s’arrêtent de jouer. Bahoken tire facilement devant un Reynet, qui a lui aussi stoppé son effort, et marque le but. L’arbitre principal siffle alors hors-jeu mais sur intervention de la VAR, le but est accepté. Nîmes s’agace et va tenter de poser une réserve technique. Pour autant, si l’arbitre ne siffle pas hors-jeu avant la frappe de Bahoken, le but doit forcément être validé. A la fin, Angers a dominé Nîmes sur ses installations (5-1).

En match de clôture de cette 10e journée de Ligue 1, malgré la belle copie rendue par l’AS Saint-Etienne, les Verts ont été renversés par l’Olympique Lyonnais (1-2) ce dimanche dans le derby. Le défenseur central camerounais de Saint–Etienne Harold Moukoudi (22 ans, 5 matchs en L1 cette saison) estime que son équipe n’a pas à rougir de sa prestation.

“Je pense que c’était un match plaisant à voir. On n’a pas démérité dans cette défaite. Ça aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, mais ça a basculé côté lyonnais, a analysé l’ancien Havrais au micro de la chaîne Telefoot. Je pense qu’on a fait un bon match dans l’ensemble, c’était pas mal. Il faudra relever la tête après cette trêve. Le match se joue sur des détails, un coup de pied arrêté bien joué de leur part, peut-être un manque de concentration du nôtre. J’espère qu’après cette trêve on va pouvoir repartir sur des résultats positifs. On garde la tête haute.”

Dans l’entre-jeu stéphanois, l’autre camerounais du club, Yvan Neyou, a été crédité d’un bon match. Il a ratissé de nombreux ballons dans l’entre-jeu et a été très juste dans ses transmissions. Sans aucun doute l’homme du match parmi tous les titulaires Stéphanois. Avec cinq tacles et quatre interceptions rien qu’en première période, le milieu défensif s’est montré omniprésent au milieu. Impeccable dans son travail de récupération, il a également montré l’étendue de sa palette dans les sorties de balle et s’est même créé une belle occasion, sur une frappe de loin.

Quant à Karl Toko Ekambi, l’attaquant lyonnais a été remuant et il a beaucoup gêné la défense adverse, mais il a fait preuve de maladresse sans réussir à trouver le chemin des filets.

Cet article Ligue 1 française : le Camerounais Stéphane Bahoken double buteur est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar