Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a ordonné aux Forces de défense nationale éthiopiennes de lancer mercredi une offensive militaire contre la région nord du pays, après que le parti au pouvoir dans la région a attaqué un camp militaire des troupes fédérales.Dans un message vidéo enregistré, le Premier ministre a déclaré : « Les Forces de défense nationale éthiopiennes, sous la direction d’un poste de commandement, ont reçu l’ordre de mener à bien leur mission pour sauver le pays et la région d’une spirale d’instabilité ».

« Malgré les efforts du gouvernement fédéral pour éviter une confrontation militaire, le Front de Libération du Peuple du Tigré (TPLF) a franchi la ligne rouge en attaquant ce matin la base des Forces de défense nationale éthiopienne située dans la région du Tigré », a-t-il déclaré.

Selon le Premier ministre, le TPLF a également lancé des attaques à Mekele et dans d’autres endroits de la région, ainsi que dans la zone de Dalshah bordant la région d’Amhara.

Abiy a déclaré qu’il a ordonné une réponse militaire aux multiples attaques et appelé le peuple éthiopien à faire preuve de vigilance et à se défendre contre d’éventuelles attaques dans d’autres parties du pays.

« Nos forces de défense ont reçu l’ordre de mener à bien leur mission de sauvetage du pays. Le dernier point de la ligne rouge a été franchi. La force est utilisée comme dernier recours pour sauver le peuple et le pays », a-t-il ajouté.

Le TPLF a également tenté de voler l’artillerie et le matériel militaire du poste de commandement du Nord qui est stationné dans la région du Tigré depuis plus de deux décennies dans les services et la protection de la population du Tigré contre toute menace.

« L’attaque contre le Commandement du Nord a été fondée sur le fait que le TPLF considère les Forces de défense nationale éthiopiennes comme une armée étrangère plutôt que comme une armée qui protège le peuple du Tigré depuis plus de vingt ans. En conséquence, TPLF a choisi de faire la guerre à Dalshah », a poursuivi le Pm éthiopien.

Il a appelé le peuple éthiopien à rester calme, à être vigilant face à un éventuel harcèlement et à se tenir aux côtés des Forces de défense nationale.

Cet article L’Ethiopie en guerre contre les rebelles du Tigré est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar