Un rapport d’audit révèle que le Kenya a perdu des millions de dollars de lutte contre le coronavirus à cause de la corruption.

Le Kenya a perdu 2,3 milliards de shillings kenyans (21 millions de dollars) lors de l’achat d’articles de Covid-19, selon un récent rapport d’audit.

L’auditeur général, Nancy Gathangu, a déclaré que les responsables de l’organisme public chargé des achats, l’Autorité kenyane d’approvisionnement médical (Kemsa), ont enfreint les règles d’achat, ce qui a entraîné des pertes de fonds publics.

Le gouvernement a ordonné une enquête à la suite d’un tollé public. La Kemsa a nié que de l’argent a été volé.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar