« … S’il fallait donner mon avis pour l’après je dirai sans hésiter, un seul instant mon souhait c’est que le prochain président camerounais soit anglophone et non francophone.

 Il est temps d’essayer avec la culture anglophone.

 La plupart des pays francophones ont presque tous les mêmes problèmes en Afrique.

 Nous avons la chance d’être bilingue, donc je suis pour un développement qui arrangera tous les camerounais.

 Oui, nous voulons tous le changement.

Un changement sans verser le sang, un changement sans division et sans tribalisme. »

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar