Le bras de fer qui suscite discorde et tension depuis plusieurs années au sein de l’église évangélique du Cameroun est en voix de présenter ses derniers épisodes.

Au terme d’un culte de dédicace qui a été présidé hier dimanche par le Révérend président honoraire Njike, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle paroisse de Nkoldongo 2, en présence du révérend Priso Moungole Candidat malheureux et Hendje Toya président élu au synode de ngaounderé.

Le jeune Mbella Mbella en sa qualité de président du comité de l’organisation de la cérémonie d’inauguration, a profité de ce culte solennel pour interpeller les deux protagonistes cités à l’origine des crises au sein de L’EEC à abandonner les querelles de pouvoir, ce qui lui a permis de déclarer la clôture du chapitre de crise au sein de L’EEC ,avec le concentement des partis pris. ” La recherche de la domination est enterrée à Nkoldongo” a t-il indiqué.

Au sortie de cette messe de réconciliation, Lejeune Mbella Mbella a rassuré les Hommes de Dieu qu’il rendra compte au chef de l’État de cette sortie de crise.

Même si cet arbitrage du ministère des relations extérieures a semblé clôturer cette tension qui existe depuis longtemps au sein de l’église évangélique du Cameroun, il est important de préciser que bien après, le camp du pasteur Priso Moungole a bourdé ce dénouement heureux.

 Pour définitivement faire table rase sur ses scènes de discorde au sein de l’EEC, Lejeune Mbella Mbella dans la même journée de dimanche, a convié les deux leaders de la crise au sein de cette obédience religieuse, a une rencontre qui était prévue ce lundi 16 novembre.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar