Exerçant au sein de la Minusca, la Camerounaise fait partie des finalistes avec la Nigériane Catherine Ugorji de la Minusma. Le Prix a été décerné cette année à une Zambienne

 

Rebecca Nnanga, commissaire de police camerounaise exerçant au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca), est sortie finaliste du Prix de la femme policière de l’année de l’ONU, édition 2020.

“Rebecca Nnanga a été déployée au sein de la Minusca en 2018 et occupe actuellement le poste de chef de la cellule de recrutement de la mission. À ce titre, elle a appuyé le recrutement de 1 000 personnes pour les forces de sécurité intérieure de la République centrafricaine au cours des dernières années et augmenté le nombre et le pourcentage de femmes incluses”, rapporte le site web des nouvelles de l’Organisation des Nations unies.. 

Les résultats de l’édition 2020 du Prix ont été annoncés le 30 octobre.

Rebecca Nnanga fait partie des deux finalistes retenus aux côtés de la commissaire de police principale nigériane Catherine Ugorji, déployée depuis 2018 au sein de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). “Elle est saluée pour son travail visant à étendre la portée de la Police des Nations unies à la région d’Ansongo, près de la zone frontalière Mali-Niger-Burkina Faso. Son soutien aux opérations conjointes avec la police, la gendarmerie et la garde nationale maliennes a contribué à assurer la sécurité de la population locale”, explique l’ONU. 

Le Prix de la femme policière de l’année des Nations unies 2020 a été décernée à l’inspectrice en chef zambienne Doreen Malambo, conseillère pour l’égalité des sexes à la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss). Elle y travaille depuis 2019.

“En collaboration avec le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), elle a participé à la création de l’initiative ‘Défendre les droits des femmes et des filles’ qui a contribué à réduire et à prévenir la criminalité sexuelle et sexiste au Soudan du Sud”, relève l’ONU. 

La remise de ce Prix créé en 2011 – pour reconnaître les contributions que les femmes policières apportent aux opérations de paix des Nations unies et pour promouvoir l’autonomisation des femmes – aura lieu le 03 novembre, lors d’une cérémonie virtuelle présidée par le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations unies, Jean-Pierre Lacroix.

Cet article La commissaire camerounaise Rebecca Nnanga sort finaliste du Prix de la femme policière de l’année de l’ONU 2020 est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar