Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Bonjour j’ai besoin de conseils svp. Aidez-moi sans me juger je vous en prie. Je ne veux pas mettre fin à ma vie parce que c’est difficile.

Je préfère cacher mon nom mais je lierais tous les commentaires partout où mon histoire sera partagée. J’ai 23 ans je vis à N’Gaoundéré depuis 2 ans pour mes études supérieures en faculté des sciences de l’éducation.  Au courant de l’année dernière j’ai perdu mon oncle qui payait mes études. Ma mère se débrouille et mon père je ne sais pas qu’elle pute avait tourné sa tête. Il ne nous gère plus. En Septembre il fallait que je trouve un moyen pour payer ma chambre, ainsi que les frais de scolarité sans oublier les fournitures et j’en passe.

J’ai moi-même porté mes pieds pour aller dans les coins de joie. J’ai rencontré un monsieur séduisant, d’une cinquantaine environ. Dès qu’on arrive à l’hôtel il me dit que je dois lécher son truc, pour 35 000fcfa, il me fait la pénétration anale pour 50 000 et la pénétration naturelle pour 15 000fcfa, ça fait 100 000fcfa au total. À moi d’en décider. J’ai refusé la pénétration anale et accepté le reste car je le faisais déjà avant. J’ai eu mes 50 000fcfa en une nuit.

J’ai vendu le piment pendant plus d’une semaine et l’argent pour mes besoins a été rassemblé. Dans le monde de la prostitution on voit tout. Plus jamais. Tu peux sortir un soir comme ça tu ne rentres plus parce que quelqu’un veut finir toutes ses forces sur toi. Une semaine plus tard mon gars me dit ‘’ ta bouche sans va te brousser. Je le fais. Quelques minutes après c’est pareil. Nous sommes allés à l’hôpital. Comme il n’a jamais d’argent là il m’a donné 10000fcfa mais le problème n’a pas été résolu. J’ai utilisé 100 000fcfa des 230 000 que le piment m’avait donné. Mais rien. Je passe le temps à mâcher les swingom, sucé les bonbons mais en classe c’est difficile. Mes camarades me fuient, et à cause de cela je suis seule dans mon coin. Plus d’étude, mon petit m’a laissé. Je suis seule au monde. Aidez-moi. Que faire ? Je n’ai plus rien ni personne.

Share: