Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, des agents de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), essaient par tous les moyens de neutraliser une africaine enceinte, pour des raisons qui ne sont pas encore élucidées.

Dans une violence et une bestialité qui ne dit pas son nom, on voit une demi-douzaine d’agent se mettre ensemble pour l’immobiliser. Au point où deux d’entre ces makouts appuient la jeune femme sur le sol l’empêchant de respirer. Le seul crime de cette femme, être noire et être tombée sur une équipe de contrôle. Pire, elle a osé demander à ces brutes « de ne pas la toucher », ce qu’ils ne se sont pas empêcher de faire et de la plus mauvaise des manières.

En France la Police blesse plus qu’elle ne tue.

En France ces dernières années, il y a eu entre 15 et 20 cas de noirs tués par la police par an pour 70 millions d’habitants. Ce n’est peut-être pas aussi important qu’aux Etats Unis, mais c’est parmi les chiffres les plus importants en Europe de l’Ouest. Au-delà des cas de tueries, il faut reconnaître que les abus sont pluriels. En France, il n’y a peut-être pas autant de noirs tués par la police, mais ils sont très nombreux qui connaissent des abus divers.

Les contrôles au faciès sont l’une des armes d’intimidation les plus utilisées par les membres de forces de police en France. Il ne se passe pas des jours sans qu’on ne parle d’affrontements entre des populations issues des couches noires ou magrébines et la police française. Des affrontements d’une rare violence.

Dans une lettre adressée à ses « amis blancs », le chroniqueur français François Durpaire souligne les traits de cette France qui se voile la face au quotidien et pourtant les actes de cette France prouve à suffire son inclinaison à la marginalisation des personnes de couleurs. L’un des indicateurs majeurs de cette réalité est contenu dans l’une des questions qu’il se pose dans la lettre en question.

« Pourquoi les personnes noires invitées sur les plateaux de télés sont systématiquement interrompues ?  Pourquoi les interroge-t-on toujours sur leur légitimité, peu importe leurs diplômes ? Sont-elles trop nombreuses ? Les entend-on trop souvent ? » Un questionnement qui trahi l’intérêt que les médias français accordent aux personnes noires.

 Le racisme dans la police française est une réalité et c’est proprement se voiler la face que de le renier. Une femme noire interpellée aussi violemment au cours d’un contrôle et plaquée au sol par plusieurs policiers, et pourtant elle est visiblement enceinte, c’est de la cruauté.

Source: AOP https://agencecamerounpresse.com/international/apr%C3%A8s-georges-floyd-la-police-de-la-sncf-tente-d%E2%80%99assassiner-une-femme-noire-enceinte.html

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.