En situation irrégulière dans ce pays, ils arrivent cet après-midi à l’aéroport international de Douala où des dispositions ont été prises pour leur accueil par les autorités camerounaises.

Au ministère des Relations extérieures, l’on tient d’emblée à préciser qu’il s’agit d’une « procédure régulière en matière d’immigration dans ce pays et même dans les échanges entre les Etats-Unis d’Amérique et le reste du monde ». Ainsi, donc, 81 Camerounais, formellement identifiés comme tel, se sont retrouvés, avec un millier d’autres personnes en situation irrégulière au Centre de détention dans l’Etat du Texas dans le sud-est des Etats-Unis d’Amérique.

Si ces compatriotes viennent des dix régions du pays, nombreux parmi ont néanmoins cru évoqué quelque menace sur leur sécurité au Cameroun. « Ce qui n’a pas convaincu les autorités américaines qui ont pris toutes les dispositions en la matière pour le retour de ces personnes », précise notre source. C’est ainsi que la plupart de ces personnes ont essayé de rentrer aux Etats-Unis en passant par les Etats voisins du Texas, dont le Mexique.

L’avion qui a quitté les Etats-Unis d’Amérique, hier à 14 h, heure locale avait à son bord, un peu plus de 120 personnes en situation irrégulière, au rang desquelles les 81 Camerounais. Il est attendu en début d’après-midi à l’aéroport international de Douala. Un vol affrété, selon les usages en la matière par le pays qui a décidé du rapatriement, à savoir les Etats-Unis d’Amérique dans le cas d’espèce.

Aux côtés de ces personnes, l’on aura des personnels de santé et des agents de sécurité. Du côté camerounais, précise-t-on au ministère des Relations extérieures, des dispositions sont déjà prises pour un accueil de ces compatriotes à travers l’antenne diplomatique de ce département ministériel à Douala et le ministère des Affaires sociales qui va s’employer à permettre à chacun de ces compatriotes de regagner sa famille.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar