2 ans se sont écoulés, Monsieur était parti en congés derrière moi et j’ai appris ses multiples relations dont la plus flagrante était celle avec une femme analphabète venant du village qui habitait chez sa sœur. Il avait déménagé carrément de chez lui pour venir habiter chez son ami, voisin a cette femme. C’était comme un coup de poignard dans le dos, j’étais dévasté, désorienté, c’était la 1ere trahison que j’ai connu d’un être cher dans ma vie. Je voulais rompre mais il m’a supplié, jurant sur le coran, la tombe de ses parents que c’était l’œuvre du sheytan plus jamais il ne recommencera.


J’avais passer un test en occident dont j’étais admise et il fallait venir au pays passer l’entretien et faire un prétexte avant de m’envoler pour l’occident. Cette période avait coïncidé avec cette horrible trahison et j’avais rater mon entretien et mon prétexte…hélas. Tout allait à merveille 4 ans se sont écoulés et l’année suivante, le même cauchemar reviens mais de pire. Il est devenu très distant d’un coup je comprenais rien il décrochait rarement mes appels, mes messages n’avaient plus un droit de réponse. Je me posais mille et une questions, mon instinct de femme me disait qu’il avait une autre derrière ce changement mais jamais je ne pouvais imaginer que c’était avec la même fille de la 1ere trahison et cette fois ci, ils vivaient ensemble ça fesait 7 mois sous un même toit, et le pire dans la maison où j’y allais chaque vacance où mes effets se trouvaient, il était affecté en province, et a fait venir la fille, je devais passer mes vacances avec lui mais il me roulait.

Jetais tomber dans la dépression, j’avais décidé m’envoler pour le pays sans l’avertir tout ceci à l’insu de mes parents. Etant dans le bus pour sa localité, je lui ai écrit que suis en route, il m’a menacé qu’il ne va pas me recevoir chez lui et là je savais toujours pas qu’il vivait avec une autre. Jetais arriver dans sa localité vers 3h du matin je n’avais rien comme sous, il fallait mendier pour boire l’eau, et prendre une moto pour aller chez lui, j’ai dû quémander l’argent aux passagers. Arrivé devant son portail, j’ai toquer de 3h du matin à 8h, personne ne m’ouvrait il avait donné l’instruction a ses gardiens de ne pas m’ouvrir, de me brutaliser si je tente de rentrer, j’étais dans le froid et l’obscurité mettant ainsi ma vie en danger je connaissais personne dans cette ville, j’avais une santé précaire, jetais anémier devenue une brindille à la merci du vent.

Le matin, une voisine me voyant assise sur ma valise toute pale a décidé de me faire entrer chez elle. Au moment où jetais chez la voisine il a pris la fille et on fuit en sortant je les voyais dans la voiture démarrer à vive allure pour partir. C’était une réalité qui me paraissait irréelle, jetais tomber du plus bas. J’ai insisté de toquer de 8h à 22h les gardiens ont refusé de m’ouvrir j’ai escaladé la porte pour entrer chez lui.
Etant informé, il a appelé un vieux du quartier lui disant qu’une femme est entrain de pagailler dans sa maison, qu’il intervienne et me convînt de repartir. Les sages du quartier étaient venus me voir, en leur racontant notre histoire, ils étaient tous abasourdi, ont lui a demandé de sortir de sa cachette il a refusé de venir.

Le lendemain il a appelé le commissaire lui disant que son ex copine est entrain de saccager sa maison qu’il vienne me prendre et me mette en route avec ses éléments pour Ndjamena. Vers midi, je vois une troupe de policier qui était venu m’interpeller à son domicile sous le regard du quartier. Arrivé au commissariat, j’ai raconté mon histoire au commissaire qui était resté bouche bée, anéantie. Le commissaire lui demandait de venir il refusait de me croiser. Et comme c’était ma parole celle d’une jeune fille sans défense, contre celle d’un manipulateur et menteur, le commissaire m’as mis dans le bus pour repartir à la capitale avec un de ses éléments.

Share:

23 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.