Me voilà assise dans le bus avec un cœur serré plein d’amertume, de regret, de larmes et de désespoir, pour moi c’était vaine d’abandonner mes cours, faire tout ces sacrifices et ne pas rencontrer cet homme pour lui dire ce que j’avais sur le cœur. J’ai dû échapper à la vigilance du policier dans le bus et j’ai rebroussé chemin pour revenir chez lui, et voilà suis revenu le trouver avec la fille et ses parents. Dès qu’il m’a vu, il a appelé le commissaire de venir me prendre je me suis jeter sur lui avec la dernière force qui me restait et le commissaire et ses éléments étaient déjà là, ils m’ont embarqué à nouveau sous les huées de sa concubine et ses parents.


Mon Dieu jamais je n’aurais imaginé un jour être détruite, humilier, dévaloriser un jour par cet homme, l’homme à qui j’avais tout donner, donner et encore donner. L’homme à qui au sacrifice suprême j’ai voulu lui ramener le prix Nobel de l’amour. Cette douleur que je traverse est semblable a une vague océanique qui ravage tout sur son passage. Je suis devenue spectatrice de ma propre chute. J’ai l’impression que la vie m’a raillé de son monde, j’ai l’impression d’avoir un grand vide à la place du cœur, un vide rempli de douleur qui me submerge et m’enfonce à chaque minute chaque instant, colonisant mon âme, piétinant ainsi mes espoirs.


Moi cette fille brave, joyeuse, brillante que je connaissais s’est éteinte, il ne reste qu’une rescapée de la vie qui lutte contre le silence assourdissant de la solitude.je n’arrivait plus à étudier, ce souvenir odieux me pourchassait à tout temps et en tout lieu, suis coincée entre le devoir de ne pas reprendre l’année, j’étais en 4eme année médecine pour ne pas décevoir mon père et voir son investissement se dissiper et l’incapacité de surpasser ma souffrance. J’erre dans la nature, j’ai peur de rentrer même chez moi à la fin des cours, peur de venir me jeter dans mon lit qui est devenu une marée de larmes et des soucis. Personne n’a idée de ce qui se passait à l’intérieur de moi, je suis à genoux, devant la vie cet homme m’a détruite, il m’a carrément bousillé la vie.


On me dira mais c’est juste une rupture, il faut être forte. Forte, je le suis mais il y a des épreuves tellement douloureuses qu’on ne peut faire semblant de voir nos faiblesses. 7 ans de vie avec cet homme, j’ai traversé autant de choses difficiles à tout expliquer qu’il faudrait parcourir pour comprendre ma peine. Je me bats pour m’arracher des griffes de la dépression. Il se justifiait en disant qu’il est un homme et ne peut supporter la distance aussi longtemps. Parfois, je perds la raison en essayant de lui chercher des excuses que c’est la distance mais rien qu’en pensant que c’est lui qui a fait les recours vers la fille pour renouer.
A l’heure où je vous parle malgré q suis la victime il m’a bloqué sur toutes ses messageries, bloquer tous mes numéros. Il veut plus rien entendre de moi, il est devenu méchant, sadique. Ses gardiens m’ont dit, la fille l’a envoûté, notre couple était beau et la distance a eu raison de nous, en moins de 4 mois, ce couple est parti en poussière. La fille l’a envoûté et j’en suis convaincue.


J’ai voulu vous parler à cœur ouvert pour avoir vos conseils. Parfois, j’ai une envie de lutter pour le récupérer et, je retrouve mes esprits et je me dis stop, ton cœur n’est pas une poubelle tourne la page. Merci d’avoir lu mon histoire !

Histoire réelle: Ma déception amoureuse (Parti 2)
Histoire réelle:Ma déception amoureuse (Partie 1)

[wp-rss-aggregator sources=”5094″]

Share:

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.