La publication de résultats partiels de l’élection présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a provoqué des violences à Conakry et un peu partout à travers la Guinée.Le chaos s’installe en Guinée où le président sortant Alpha Condé brigue un troisième mandat devant notamment son principal opposant Cellou Dalein Diallo. Ce mercredi, des militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont affronté les forces de l’ordre. Au moins neuf personnes ont perdu la vie dans ces heurts.

« J’appelle chacun et tous au sens de la responsabilité et au patriotisme pour qu’il soit possible après cette élection, quels que soient les résultats, de construire ensemble la Guinée », a écrit Alpha Condé sur sa page Facebook.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a commencé, mardi soir, à publier au compte-gouttes les résultats du scrutin. Les chiffres annoncés ne concernent que quatre circonscriptions sur 38 au total : Matoto, Matam, Kaloum et Boffa. Et dans ces localités, le président sortant arrive en tête.

A Boffa, dans la région de Boké (nord-ouest), il a obtenu 56,69% des suffrages exprimés selon le décompte de la Ceni. Et à Kaloum, le centre-ville de la capitale, il sort également vainqueur avec 51,87%.

C’est pourquoi les partisans de Cellou Dalein Diallo ont manifesté pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « hold-up électoral ». Car leur candidat s’était autoproclamé, lundi dernier, vainqueur de l’élection.

À en croire le président sortant, « il y aura un vainqueur. Mais ce n’est pas pour autant que la démocratie sera menacée ou que la paix sociale devient impossible ».

Au contraire, Alpha Condé est persuadé que « la Guinée a besoin d’une véritable union nationale ». Poursuivant, le premier président démocratiquement élu de la Guinée soutient qu’ « au-delà des choix personnels et des clivages politiques, nous sommes tous engagés par le pacte national et républicain ».

Convaincu que « c’est ensemble que nous réussirons dans un destin uni et solidaire », le candidat du RPG-Arc-en-ciel promet de rester « ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens » en cas de victoire.

Cet article Guinée : Alpha Condé appelle « au calme et à la sérénité » est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar