Photo de famille

Le centre hospitalier universitaire mère et enfants Jeanne Ebori abrite depuis le 7 décembre 2020 la campagne chirurgicale des fentes labiopalatines ceci jusqu’au 12 décembre 2020. Une initiative de la société gabonaise de chirurgie pédiatrique (SOGACHIRPED) qui vise à prendre en charge les enfants nées avec des malformations bucales encore appelé bec de lièvre. La cérémonie d’ouverture de cette 3e campagne s’est déroulée en présence du Directeur général du CHUMEJE, et du ministre de la santé Dr Guy Patrick OBIANG NDONG.

Projection du traitement chirurgical

La maladie n’est certainement pas connue du grand public au Gabon, selon le Dr Boumas spécialiste du domaine, il convient de relever :<<les déficiences génétiques qui survient au cours des premiers mois de la grossesse, l’origine multi-fonctionnelle résultant de l’action combinée des facteurs génétiques environnementaux, les facteurs de risque: déficits alimentaires (vitamine A, acide folique) médicaments antiepilleptique, et la consommation des boissons alcoolisées durant la grossesse.>> sont en générale les causes de cette maladie au conséquences esthétiques et fonctionnelles à savoir les séquelles multiples et variées, sur le plan esthétique ( lèvres, dents, nez) sur le plan fonctionnel ( alimentation, respiration, élocution, audition.) choc vécu au moment de la découverte de l’existence de la malformation, l’impact de l’anomalie sur les relations sociales et la relation parent-enfant. <<Chaque année, nous prenons en charge dans le cadre de notre campagne chirurgicale des fentes labiopalatines, ces enfants handicapés avec parfois des moyens réduits qui ne peuvent pas couvrir les frais médicaux. Donc on profite de cette caravane pour prendre le plus grand nombre et faire des interventions chirurgicales gratuites, pour cela on invite les parents à amener les enfants qui ont ces déformations à venir ici au Centre Hospitalier Universitaire mère et enfants Jeanne Ebori tout les jours du 7 au 12 décembre 2020, les équipes sont la et prêts à redonner du sourire à ces enfants. Je reprecise que la campagne est gratuite.>> A expliqué le Dr Jérôme Mba-Meyo président de la société gabonaise de chirurgie pédiatrique. Tout en reconnaissant que les jours accordées à cette campagne sont insuffisants, le Dr Jérôme Mba-Meyo souligne la nécessité absolue pour les populations de saisir cette opportunité sanitaire.<<Au lieu d’attendre le plus longtemps possible par ce que faire de moyens, il convient de savoir que dès l’âge de 3 mois le patient doit être prise en charge car nous avons déjà ici au niveau du centre hospitalier universitaire mère et enfants Jeanne Ebori un petit groupe de chirurgiens capable de prendre en charge ces enfants. Notons que pour cette première journée, nous avons procédé à 8 interventions chirurgicales et chaque intervention dure en moyenne une heure de temps et varie en fonction de la malformation.>> A-t-il précisé.

Séance de présentation de la pathologie

Notons que la prise en charge chirurgicale porte sur la lèvre fermée à partir de l’âge de 3 mois et le palais fermé à l’âge de 6 mois quelques soit le type de malformation. En déclarant ouverte la campagne chirurgicale des fentes labiopalatines, le ministre de la santé Dr Guy Patrick OBIANG NDONG a non seulement rappelé que cette initiative rentre dans la vision du Chef de l’ État Ali Bongo ONDIMBA qui est de faire du CHU mère et enfants un pôle d’excellence en matière de la santé de la mère et de l’enfant. Tout comme il n a pas manqué de remercier le Dr Oben venu du Cameroun pour partager son expertise avec ses paires du Gabon dans le cadre de la formation des chirurgiens dans ce domaine.

Saint Clair kengue

L’article GABON/LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CHIRURGICALE DES FENTES LABIOPALATINES est apparu en premier sur Echos Santé.

Share:

Avatar

wpseo_editor