Elodie MBIDA : « Notre ambition est de devenir le média de référence auprès des étudiants et des professionnels des métiers des Relations Publics et de la communication de crise, en Afrique francophone ».

Pouvez-vous nous présenter Naole Média ainsi que la vision qui sous-tend ce projet ? 

Nous lançons en janvier 2019, le site Naole Relations Publics (naolerp.com) dans le but de sensibiliser le grand public sur cette profession au Cameroun. Au bout d’une année d’analyses du secteur de la communication dans ce pays, Naole RP effectue sa mue et devient Naole Média, élargissant par ricochet sa zone géographique d’intervention.

Le média naît, avec l’ambition d’insuffler un nouvel élan dans la valorisation de l’actualité et des enjeux des Relations Publics, de la communication de crise et des agences en Afrique Francophone.

Il est structuré autour de 5 rubriques : « Actualités », « Agences », « Expertise », « Tribune » et « Événements ». Ces différentes rubriques nous permettent d’élaborer de véritables stratégies de contenus destinés aux professionnels et aux étudiants de ces deux métiers de la communication.

Pour aller plus loin dans notre processus de création de contenus, nous avons noué depuis le mois de juillet, un partenariat média avec l’émission “Le Bon As”, de l’animateur radio Bonas Fotio sur la station Sweet FM. Dans le cadre de cette collaboration, Cyrille DJAMI, co-fondateur de Naole Média et moi décryptons l’actualité camerounaise et africaine, sous le prisme des Relations Publics et de la communication de crise chaque jeudi de 13h à 15h. 

Nous remarquons que sur votre plateforme www.naolemedia.com vous écrivez le terme Relations Publiques avec un “CS” au lieu d’un “QUES” : pourquoi ce choix d’orthographe ?

L’écriture “CS” explicite l’identité des Relations Publics, les enjeux du métier et les pratiques des professionnels du secteur. La traduction approximative du métier de Public Relations (PR) en anglais par Relations Publiques (RP) en français porte préjudice aux champs réels des compétences de la profession.

Nous constatons que l’utilisation du “QUES” laisse croire que les Relations Publics se résume à l’Événementiel. Même s’il existe un volet événementiel à la profession, les Relations Publics visent à agir sur les attitudes, les opinions et les comportements à travers la gestion stratégique des relations entre une organisation et ses publics internes et externes.

Cela nécessite d’avoir des discours adaptés, précis, pertinents, persuasifs  à chaque public pouvant impacter positivement ou négativement. Ces stratégies doivent également inclure l’essor de la communication digitale, des médias sociaux, de l’e-réputation et de l’animation de communauté.

Les Relations Publics renvoient donc aux relations avec les différents publics de l’entité pour laquelle on communique c’est à dire avec les différentes parties prenantes (stakeholders) nécessaires à la bonne démarche des objectifs visés. Nous assumons donc pleinement ce choix d’écriture.

Pourquoi avez-vous orienté votre scope vers la partie Francophone du continent ?

Les contenus sur les métiers des Relations Publics et de la communication de crise sont  très rares dans les pays d’Afrique francophone.

C’est face à ce constat, que nous avons décidé de créer une plateforme stratégique qui aurait pour mission principale de palier à cette rareté de contenu, et ainsi mettre en lumière la profession ; mais surtout, les experts qui œuvrent pour accompagner les différents acteurs politiques, économiques et sociaux dans leur stratégie de positionnement face à leurs publics.

Dans la même veine, nous nous sommes donnés pour mission d’informer les étudiants sur l’actualité de leurs futurs métiers et pourquoi pas de contribuer à mieux structurer une meilleure organisation autour de ces deux professions. 

Le 28 octobre dernier, vous avez organisé un webinaire sur les Relations Publics en Afrique francophone. Pourquoi et dans quels buts ? 

Les webinaires Naole Média font partie intégrante de notre stratégie de partage d’expertises, de développement et de diversification de nos contenus. Nos conférences en ligne permettent d’aborder en live les sujets évoqués sur nos supports écrits. Les participants ont l’opportunité d’interagir avec les experts et d’avoir en temps réel des réponses à leurs questions. Par ailleurs, nos événements permettent à des intervenants de qualité issus de pays différents de débattre sur un thème donné, de partager leurs expériences et de faire du networking.

Ce nouveau format s’adapte également au contexte sanitaire actuel (pandémie de coronavirus ndlr.), ainsi qu’à l’emploi du temps de l’audience; puisque celle-ci a la possibilité de suivre la conférence plus tard sur nos pages Facebook et YouTube Naole Média et celle de nos partenaires média (Troc Radio et l’Economie Quotidien) Le deuxième avantage stratégique de ce type d’événement en ligne est sa capacité à attirer et à convertir notre cible.

Notre premier webinaire s’est tenu au mois d’Août 2020. Le thème était « Réussir ses Relations Publics au Cameroun » et le panel était constitué des professionnels des Relations Publics et du journalisme : Ebel Olinga, Santher Mbacham, Jean-Bruno Tagne, Olive Atangana et Bonas Fotio.

Cette rencontre a réuni plus de 250 participants provenant principalement des villes de Yaoundé, Douala, Garoua, Dakar, N’djamena, Montréal, Paris et Rennes.  Lors de notre deuxième Webinaire qui s’est tenu 28 octobre dernier, nos expertes ont débattu sur le thème “La pratique des Relations Publics en Afrique Francophone : Regards Croisés d’Experts”.

Un panel de haut niveau qui a rassemblé Seynabou DIA (CEO de Global Mind Consulting) et Khadija Idrissi JANATI (Directrice Générale de l’agence des Relations Publics et Affaires Institutionnelles Tea And Koffee). Ce deuxième webinaire a connu une croisse notable du nombre de participants (Plus de 600 participants ndlr.) ainsi que du nombre de personnes touchées directement ou indirectement (Plus de 900 personnes ndlr.), à travers les plateformes social media de nos différents partenaires.

Quelles sont vos perspectives de croissance à court terme ?

Notre ambition est de devenir le média de référence auprès des étudiants et des professionnels métiers des Relations Publics et de la communication de crise, en Afrique francophone.

Dans un souci d’élargir notre audience et de continuer à toucher nos lecteurs avec différents types de formats, nous lancerons en décembre 2020 « Naole Média : La RETROSPECTIVE ». Cette parution sera un rendez-vous annuel qui fera une rétrospective de l’actualité des Relations Publics, de la Communication de Crise et de la vie des agences durant l’année écoulée.

Enfin, « La Revue Annuelle » mettra en exergue les évolutions des métiers avec une projection sur l’année suivante. Enfin, en Mars 2020 nous lancerons un magazine qui viendra en complément du site web www.naolemedia.com avec pour but d’apporter plus de densité et de profondeur aux sujets abordés, dans un format plus digeste.

Il accompagnera le lecteur chaque trimestre dans la compréhension et surtout le décryptage des faits marquants de l’actualité de la profession, sous forme de cas d’études. Les articles du Mag seront intemporels et de ce fait, ne seront pas soumis au diktat de l’immédiateté dans le traitement de l’information. 

Pour finir, nous organiserons le dernier webinaire de cette année au début du mois de décembre 2020, autour de la communication de crise. Nous sommes persuadés que la libération de la parole de plus en plus croissante en Afrique francophone, constituera un enjeu non-négligeable pour le développement des métiers des Relations Publics et de la Communication de Crise dans les années à venir.

Nous comptons assurément y prendre notre place, en tant qu’acteur majeur de ces futures avancées !

 

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar