Onglets principaux

Vu sur le web

Classement des 20 personnalités qui ont marqué la toile du 237 en 2018 (Part 3)

Showbiz, Politique, Football, Média, Art, Culture ou encore Droit ; tous ces secteurs d’activités ont remué la toile du 237 et fait parler les internautes Camerounais de tous bords. Suite et fin du classement, c'est maintenant ! Let's go!
1,980 vues
01/15/2019 - 16:51
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

10    Daphne

Daphne Efundem Njie est l’une des meilleures artistes afro pop au Cameroun et en Afrique en général.

Révélée véritablement au grand public en 2014 grâce au titre « Rastafari », la musique de Daphne n’a cessé d’évoluer jusqu’à ce que le hit « Calée » la propulse dans les tabloïds.

Depuis, la jeune dame n’a eu de cesse de produire tube sur tube, jusqu’en 2018.

2018 justement, avec sa chanson My Lover, Daphne démontre qu’elle est une artiste à part entière qui s’assume et possède une véritable personnalité artistique. On est bien loin de la jeune dame qui « samplait » les clips de Rihanna et Beyonce !

À travers ses prix (Meilleure artiste féminin de l’Afrique centrale - AFRIMA 2018…) et son quasi tour du monde en musique (Mayotte, USA, Burkina-Faso, Allemagne, France, Madagascar etc.) Daphne a définitivement marqué la toile du 237 en 2018.

9  Patrice NGANANG

En 2018, l’écrivain camerounais aura défrayé la chronique en se distinguant particulièrement dans la sphère médiatique et politique, à travers les réseaux sociaux notamment.  

Tout commence le 6 décembre 2017 lorsque Patrice NGANANG est interpellé à l’aéroport de Douala par la Police Camerounaise et poursuivi pour « outrage au Chef de l’Etat ». En cause : une publication Facebook quelques jours auparavant, dans laquelle l’auteur de « Empreintes de crabe » menaçait de « donner une balle exactement dans le front » du président Paul Biya ». En plus de qualifier la Première Dame, de « Wolowoss », une expression locale synonyme de prostituée. 

L’affaire, qui a créé une vive polémique au sein de l’opinion publique nationale, a été portée devant la justice. Alors que son procès était prévu pour le 19 janvier 2018, il finira par être relaxé le 27 décembre 2017, après que les poursuites aient été abandonnées contre toute attente. 

Celui qui vit désormais en exil aux Etats-Unis, sera expulsé du territoire le même jour, et son passeport camerounais confisqué. 

Outre cet épisode médiatisé, Patrice NGANANG s’est distingué tout au long de l’année 2018, par une critique constante et virulente de la gestion de la crise socio-politique en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Farouchement opposé au régime en place, et présenté comme un suprématiste Bamiléké, il a apporté un soutien affiché à la candidature de l’opposant Maurice KAMTO à l’élection Présidentielle du 07 octobre 2018 au Cameroun. 

Dans le même sillage, il a œuvré tout au long de cette fin d’année à la mise en place de la chaine de télévision R237 TV (Renaissance 237 TV), présenté comme un média dédié à la propagande pro-Kamto et anti-régime, lancée le vendredi 28 décembre 2018

Maahlox Le Vibeur et Sa Résistance

Sur les réseaux sociaux, on s’adresse aux hommes et non aux robots ; et l’artiste qui occupe la 8ème place de ce classement l’a très bien compris !

Bien plus qu’un artiste, Maahlox le Vibeur se considère comme un « produit » ; et que fait-on d’un produit ? Eh bien on communique dessus et on le Marquète.

Coté Marketing, « Mouf », « Tu as combien » … les T-shirts de Maahlox se vendent comme des petits pains !

Coté Communication, à chacune de ses sorties, l’artiste réussit à jouer avec les émotions de ses fans et pas seulement. Maahlox agace, il plaît, il fait rire, il donne des insomnies, des maux de têtes bref, un mélange d’émotions qui rend la communication autour du produit « Maahlox » tellement efficace, qu’on est obligé de parler de lui à un moment donné, qu’on le veuille ou non !

Côté "com" toujours, faites tout ce que vous voudrez sur la toile du 237, mais ne jamais, au grand jamais, déchaîner la foudre de "La Résistance"

La Résistance (Collectif des fans confirmés de Maahlox), casse tout sur son passage, aucun commentaire négatif sur leur idole, ne passe sans qu’elle ne fracasse et n’expose verbalement l’auteur du commentaire. La Résistance de Maahlox (conduite par Doriane MENGA a.K.a "Le Général de la Résistance"), se démarque par sa férocité verbale et sa réactivité sur les réseaux sociaux. Elle a vraiment éclos lorsque Le Vibeur annonce qu’il « se produira au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé (PAPOSY) le 26 Juin 2018 » ; un événement qui fera de lui, le tout premier artiste de musique urbaine camerounaise à organiser un concert indépendant au jusqu’alors mythique PAPOSY. Tout ceci, sans taper poteau !!! 

En 2018, la Résistance a également contribué à la communication autour du produit "Maahlox Le Vibeur" . Et ce n’est pas fini !

PS : c’est Maahlox et non Maalhox ! vous avez saisi ? le H avant le !

Tenor et les « Ténorifiés »

En face de La Résistance ; les Ténorifiés, bien positionnés, en mode "King Of Fighters", derrière "Rugal" (Tenor Ebanflang).

Les Ténorifiés, conduits par Tenorisa Ta divine Tenorifieuse  et son assesseur Lae Choco ont à peu près les mêmes caractéristiques que leurs collègues d’en face, à quelque chose près que, les fans de Tenor Ebanflang sont plus modérés et moins "cruels" verbalement. Mais ils sont également sur tous les fronts, sur toutes les attaques. Avec eux aussi, c’est du tic au tac ; action-réaction ; aucun rebond ! Les Ténorifiés, sont des fans fiers, qui ne laissent personne s’attaquer à leur Soldat. L’annonce du concert de Tenor donne naissance au mouvement "#PaposyPlein"* et à la venue de Camille OWONO qui fait de ce concert "son combat" et réussit à y drainer du monde…

#PaposyPlein ! Les Ténorifiés et le reste des internautes ne manqueront pas d’amplifier ce mouvement jusqu’au jour dudit concert (...). L’Hashtag est depuis lors repris pour tous les événements locaux en rapports avec le PAPOSY.

Notons que le 27 Novembre 2017, Tenor est officiellement devenu le 1er artiste de musique urbaine en Afrique Centrale, signé chez Universal Music Africa (même si certains bruits de couloir laissent penser que l’artiste quittera bientôt la maison)

6   Parfait AYISSI

Hum… Parfait AYISSI ETOA et Bonita nous ont offert des scénarios dignes de la série américaine « Scandal ». Au fait c’est quoi le véritable nom de Bonita déjà !?

Fin bref, passons…

Alors que les internautes se baladaient gentiment et sainement sur la toile, des alertes sont lancées en 2017, traitant le Journaliste de Vision 4, de pédophile sur une supposée mineure dénommée Bonita. Une affaire de mœurs, presque aussi célèbre que le préliminaire du Revenge Porn. En 2018, de multiples rebondissements vont tellement agiter la toile au point où, des chansons naitront de ce scandale !

Entre vérité et contre-vérité, personne ne sait ce qui s’est réellement passé entre ces ceux-là. Se connaissaient-ils vraiment ? Etaient-ils amants ? Bonita avait-elle menti sur son âge et fait croire qu’elle était majeure/mineure ? Parfait AYISSI s’était-il laissé emporter par des formes voluptueuses qui empêchaient tout effort de réflexion ? Etait-ce un coup monté ? Si oui, Par qui ? Ou alors était-ce simplement la réponse à la prière d’une femme qui, quelque part, se demandait quel diplôme il lui manquait avant le mariage ?

Rappelons que Parfait AYISSI a convolé en justes noces, lorsque la toile a commencé à oublier cette affaire.

5 Wilfried EKANGA

Au rang des personnalités qui ont émergé et marqué la toile au cours de l’année électorale 2018 au Cameroun, figure en bonne place le jeune analyste politique de 27 ans, Wilfried Claude EKANGA.

Très critique vis-à-vis de la politique du système en place et grand opposant à l’impérialisme occidental en Afrique, ce spécialiste en Relations Internationales a décidé de soutenir le candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), à la Présidentielle du 07 octobre dernier, Maurice Kamto (2ème, 14% des suffrages).

S’exprimant pour le compte de ce parti, l’analyste politique a écumé les plateaux des médias locaux pour défendre la ligne du parti et diffuser le projet de société de son candidat. Son calme, sa capacité d’analyse et son caractère proche du peuple et de ses préoccupations ont tôt fait de le rendre populaire auprès d’une frange de la population.

Ses publications constantes sur les réseaux sociaux, concernant le déroulement du processus électoral et les événements de la vie nationale, l’ont définitivement installé dans le paysage politique et médiatique camerounais.

4 - Cabral LIBI‘I

Kerozen, Sa vie a changé, l’épicier de Soa est devenu le Voyageur…

Dites ce que vous voudrez de Cabral LIBI’I, mais vous n’ôterez pas de l’esprit de ses militants que c’est lui, Cabral qui aura vraiment encouragé les jeunes à s’intéresser à la chose Politique, en lançant le mouvement « 11 Millions d’inscrits sur les listes électorales », incitant les Camerounais, particulièrement les jeunes à s’inscrire massivement sur les liste électorales afin de faire valoir leur devoir citoyen…

Entre ceux qui crient à la trahison (estimant que Cabral LIBI’I est un espion du régime en place), ceux qui réclament le remboursement de leurs cotisations, ceux qui estiment qu’il exhibe un peu trop ses voyages à l’extérieur (surtout pour quelqu’un qui ne le faisait pas avant) et ceux qui continuent de croire mordicus que c’est lui « le vrai candidat du peuple », les internautes camerounais n’ont eu de cesse de « clavarder » en 2018 à cause ou grâce (selon le bord politique) à  Cabral LIBI’I.

Et avec les Législatives et les Municipales qui arrivent, soyez certains qu’on n’aura pas fini d’en entendre parler !

3- Maurice KAMTO

L’histoire retiendra que Maurice KAMTO aura été le candidat de l’opposition, le plus téméraire durant les périodes pré et post électorales de 2018 au Cameroun. Baptisé « le véritable homme de la situation » ou encore « le véritable/président élu » par ses militants, Maurice KAMTO a soulevé la toile du 237 pendant la campagne électorale et particulièrement depuis qu’il s’est subtilement auto-proclamé « Président de la République du Cameroun, selon les suffrages… ». Avec son armada d’avocats – surnommée « l’avocatier de KAMTO » au Contentieux Post Electoral, ses militants (les Tontinards) et leur BAS (Brigarde Anti-Sardinards) qui a brillé par sa dureté verbale envers tous ceux qui ne partageaient pas le même point de vue que leur Président élu (particulièrement les artistes ayant soutenu ouvertement le candidat BIYA) ; 2018 aurait eu 455 jours que l’on parlerait encore de Maurice KAMTO.

Maintenant qu’une chaine de télévision lui est dédiée, 2019 n’a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Wait and see…

 2 - Paul BIYA

Si ce classement ne vous convient pas, c'est clair que  "Paul Biya doit partir !" Oui oui, "Biya Must Go !"

Vous avez reconnu ces slogans qui ont fait le tour de la toile ?

Nul doute que l’actuel président de la République du Cameroun soit l’un des Maîtres incontestés de la toile. On parle de lui dans 3 débats sur 2 au moins. Des caricatures aux hommages, en passant par des sarcasmes et des métaphores en tout genre, tout le monde, sur la toile du 237, a à un moment donné de l‘année 2018, parlé du Nnom Ngui ou « Sardinard en chef » (tel que surnommé par les pro-Kamto).

En fait, la campagne électorale, le Vote, le Contentieux Post-électoral, la proclamation des résultats des élections, l’annonce du retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun et son dernier discours de l’an 2018, ont largement contribué à faire du président Paul BIYA l’une des personnalités camerounaises les plus omniprésentes sur les médias sociaux et ce, malgré de nombreux glissements d’interventions « directes » de sa part dans les plateaux de débats télévisés.

 

1-   Samuel ETO’O Fils

L’ubiquiste Samuel ETO’O !

Prenez un moment, faites un tour dans votre mémoire, revivez l’année 2018 sur la toile du 237 et dites-nous en commentaire, à quel moment de l’année le nom "Samuel ETO'O" n’a pas été évoqué… sur Facebook, Twitter, Instagram, WhatsApp etc. ?

Ce mec est omniprésent sur la toile comme la galère du mois de janvier chez un taximan au chômage !

Non mais sérieux ! Toutes les sorties du "9" sont extrêmement commentées par les internautes (en même temps, avec plus de 9 millions d’abonnés sur Facebook, ce n’est que normal !)

Entre les femmes qui lui demandent d’assumer ses responsabilités de père ; les internautes qui crient à la trahison après qu’il ait officiellement déclaré son soutien à la candidature du président BIYA, ses démêlés avec Joseph Antoine BELL et sa participation au documentaire « Je ne suis pas un singe » de Olivier DACOURS dévoilé récemment ; Samuel ETO’O Fils n’aura pas fini de mobiliser autour de lui, éloges, reproches et conseils de la part des internautes de tous bords ; faisant ainsi de lui, la personnalité qui a le plus marqué la toile du 237 en 2018. Une personnalité dont tout  le monde semble maîtriser la vie et ce, bien plus que le principal concerné lui-même !  

A bientôt pour un autre classement !

Lire aussi :

Classement des 20 personnalités qui ont marqué la toile du 237 en 2018 (Part 1)

Classement des 20 personnalités qui ont marqué la toile du 237 en 2018 (Part 2)

Étiquettes: