Onglets principaux

Sports

La CAF retire l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun

La Can 2019 ne se tiendra pas au Cameroun, du fait des nombreux retards dans la préparation et de risques sécuritaires relevés par les récentes missions d’inspection de la Confédération Africaine de Football (CAF). Un appel à candidatures va être lancé en urgence pour l’attribution de l’édition à...
416 vues
12/01/2018 - 09:56
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

C’est désormais officiel : Le Cameroun n’organisera pas la CAN 2019.  Le Comité exécutif de la CAF a, en effet, décidé que la prochaine édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 ne pourrait pas se tenir au Cameroun. La décision du retrait a été rendue publique au sortir d’une réunion extraordinaire du Comité exécutif (ComEx) à Accra, au Ghana, le 30 novembre 2018, en marge de la CAN féminine. « Aujourd'hui nous avons pris la décision de retirer la CAN 2019 au Cameroun », a confirmé le président de la CAF, Ahmad Ahmad, lors d'une conférence de presse ce vendredi.

Pour l’instance faitière du football africain, les nombreux retards observés dans l’avancée des préparatifs de la compétition n’étaient pas de nature à rassurer quant au succès de l’événement. Aussi, le ComEx a-t-il estimé « que la Coupe d’Afrique des Nations ne pouvait être exposée à aucun problème pouvant affecter le succès de la plus prestigieuse compétition africaine »

Les rumeurs d’un éventuel retrait circulaient depuis au moins 18 mois. Les missions d’inspection des experts de la CAF et du cabinet Roland-Berger qui se sont succédées dans le pays, avaient pour objectif d’évaluer l’état d’avancement des travaux sur les chantiers, mais aussi, les aspects liés à la sécurité. La CAF s’est appuyée sur les conclusions de ces missions d’inspection pour prendre sa décision.

« Les conditions de conformité n’ont pas été respectées », indique un communiqué de la CAF. Relevant un « écart existant entre les exigences et obligations du cahier des charges de la CAN et la réalité du terrain ». Toute chose qui explique, selon l’instance, cette décision « sans appel ».

La CAF lancera maintenant un appel ouvert et urgent à de nouvelles candidatures des pays hôtes afin de garantir que la CAN 2019 aura lieu entre juin et juillet prochain. Un délai de 21 jours a été accordé aux pays désireux de se porter candidat à l'organisation de la compétition qui, pour la première fois, se jouera à 24 équipes en phase finale.

D’ores et déjà, le Maroc, l’Egypte ou encore l’Afrique du Sud, sont annoncés dans la short list des candidatures. Le verdict devrait être connu d’ici au 31 décembre 2018.

Face à la presse, Ahmad Ahmad indiqué que « la CAF prend un engagement de soutenir le Cameroun, de donner du temps pour qu’il puisse bien préparer une CAN ». Une prochaine édition, oui, mais laquelle ? 2021 ou 2023, déjà attribués respectivement à la Cote d’Ivoire et à la Guinée ? L’incertitude plane à Yaoundé.

Étiquettes: