Onglets principaux

Sports

Cameroun-Sport : Yaoundé capitale mondiale

Du 14 au 17 Novembre 2019, le palais polyvalent des sports de Yaoundé va abriter la 3e édition des internationaux de Badminton
668 vues
11/06/2019 - 14:09
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun-Sport : Yaoundé capitale mondiale

Le palais polyvalent des sports de Yaoundé va vibrer du 14 au 17 Novembre courant au rythme du volant à plumes.
C'est à la faveur de la 3é édition des Internationaux de Badminton du Cameroun 2019.Pendant 4 jours ils seront près de 40 badistes venus de 12 pays d'Europe, d'Asie, d'Amérique et d'Afrique afin de se hisser sur la première marche du podium. L'attention des spectateurs sera focalisée sur le Mexicain Luis Garrido Ramon et l'égyptienne Hadi Hosny El Saïd respectivement vainqueur en simple hommes et simple dames de la précédente édition.
Au-delà de la première place du podium, le vainqueur des Internationaux de Badminton du Cameroun va empocher la rondelette somme de 10000 dollars US soit 5 millions de francs CFA et marquera 2500 points à son compteur.

Côté Cameroun, l'objectif est simple. Faire mieux qu'en 2018 où les badistes avaient décroché 8 médailles (1 en argent et 7en bronze) pour y parvenir, les équipes nationales dames et messieurs constituées de 19 athlètes sont en stage depuis plus de 3 semaines, question pour le staff technique amené par Icaire HIYE, « de régler les manquements observés sur le plan défensif , booster le moral des badistes à quelques jours du kick off et surtout les mettre

en confiance quand on sait que l'adrénaline monte à l'approche de la compétition »
Les chances de médailles du Cameroun à ce rendez-vous reposent sur les épaules de Nguelebiya, Dimako en messieurs, Akoumba Zé et surtout des finalistes de l'année dernière en double dames. Mbas -Ngadgui pour ce qui est du tableau féminin.

Il est important de rappeler qu'en marge de cette compétition, une session de formation sera organisée à l'intention des journalistes. Question pour la fédération camerounaise de badminton de concert avec la confédération africaine de permettre aux professionnels de média d'acquérir non seulement le langage du badminton mais maîtriser les techniques de la compétition.

Jean Joël NOUTCHA

 

 

 

 

Étiquettes: