Onglets principaux

Sports

Cameroun : La FECAFOOT explique le choix du Coq Sportif comme équipementier

Le Président de la Fédération Camerounaise de Football, Seidou Mbomba Njoya, s’est exprimé, à propos du nouveau contrat avec l’équipementier Le Coq Sportif, qui remplace Puma. C’était au cours d’une conférence de presse, ce 22 avril 2019, à Yaoundé
878 vues
04/24/2019 - 20:44
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La récente annonce du partenariat entre la FECAFOOT et son nouvel équipementier, a créé un tollé au sein de l’opinion publique nationale. D’aucuns considérant que l’équipementier français est moins « prestigieux » que son prédécesseur, Puma, qui se retire, après 20 ans de collaboration aves les sélections des Lions Indomptables du Cameroun.

De vives réactions, auxquelles le Président de la Fédération a répondu, en apportant quelques explications, au cours d’une conférence de presse lundi. « Bien qu’il y avait une possibilité de renouveler avant l’échéance, ce que vous devez savoir est que Puma avait revu de manière considérable à la baisse son offre malgré les efforts du Comité de normalisation et du nouvel exécutif pour poursuivre l’aventure avec lui », a d’emblée, indiqué Seidou Mbombo Njoya.

S’adressant aux hommes de médias présents, le dirigeant a expliqué que le « point de non-retour » avec la firme allemande a été atteint en février dernier. « Je me suis rendu au siège de PUMA en France le 13 février 2019. A ce jour, la Fecafoot et Puma ne sont pas parvenus à un accord », avait alors déclaré le patron de la fédération, dans un tweet.

Selon lui, l contrat qui liait la fédération à Puma était de l’ordre de 1,5 milliards de FCFA annuels. Le contrat, qui a expiré fin décembre 2018, devait être revue à la baisse, avec la nouvelle proposition de la marque au félin. Des informations au sein de la fédération font état d’une proposition, trois fois moins importante que par le passé. Soit environ 500 millions de FCFA annuels.

« je ne pouvais pas vendre à vile prix, les Lions Indomptables. Je n’ai pas accepté l’offre qu’ils ont proposée. Mon prédécesseur Me Happi Dieudonné, avait fait la même chose, en refusant leur offre. Ils ont divisé ce qu’ils nous offraient par trois. Je leur ai fait une dernière offre qu’ils ont refusée. Ils m’ont adressé une gentille lettre pour nous souhaiter bon vent. J’ai pris acte en disant, ce sont des affaires où chacun trouve son intérêt. Mais, je ne peux pas brader l’image de l’équipe nationale du Cameroun », a expliqué Seidou Mbombo Njoya.

 Le patron de l’instance faitière du football camerounais a indiqué que l’offre de l’équipementier Le Coq Sportif était largement supérieure à celle de Puma. Ce qui l’a motivé à conclure avec la marque française. « On aurait difficilement pu avoir mieux », a-t-il ajouté. Cependant, aucun détail quant à au montant et à la durée du contrat n’a été révélée.  

Le Président de la fédération a dit réserver la primeur de ces informations au Comité Exécutif de l’instance, qui se réunira en Assemblée Générale dans les prochaines semaines. Tout en promettant que les contours du contrat seront dévoilés après cette échéance.

 

jordan shoes for sale outlet china

Étiquettes: