Onglets principaux

Société

Hadj 2019 : Paul Biya octroie 1 milliard de FCFA aux pèlerins

Le Président de la République a décidé d’accorder une dotation spéciale pour faire face à la flambée des couts du pèlerinage à la Mecque, auquel participent plus de 2800 pèlerins camerounais cette année
354 vues
05/09/2019 - 18:09
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’annonce de la subvention du Chef de l’Etat a été faite ce mardi, 08 mai, Ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, qui coordonne les opérations liées à l’organisation du voyage et du séjour des pèlerins camerounais à la Mecque.

Alors que le cout du Hadj 2019 devait s’élever à 2 529 000 Fcfa pour chaque pèlerin, la subvention permet de la ramener la somme de 2 242 000 Fcfa. Soit, une baisse considérable qui s’aligne sur les couts pratiqués lors de l’expédition de 2018.

Plusieurs raisons expliquent la hausse du cout du Hadj cette année. Il s’agit notamment, de l’augmentation des frais de visa de 109 000 FCFA. Mais aussi, l’augmentation du taux de change du dollar qui est passé de 590 Fcfa en 2018 à 630 Fcfa en 2019. De plus, le déplacement par bus à l’intérieur de la ville sainte a connu une augmentation d’environ 175 000 Fcfa.

En procédant à cette dotation spéciale d’un montant d’un milliard de FCFA, le Président Paul Biya répond aux doléances du collectif des Associations Islamiques, des Imams et des Encadreurs de pèlerins musulmans du Cameroun.

Ceux-ci se plaignaient de l’accroissement des couts du voyage pour la Mecque, décidés cette année par les autorités saoudiennes. Un geste qui a suscité la gratitude et les remerciements de la communauté musulmane, dont les représentants ont adressé une correspondance de remerciements au Chef de l’Etat.

« Au nom de la communauté musulmane, ledit collectif a, une fois de plus, fait recours au Chef de l’Etat, en sollicitant son appui spécial, pour que le prix du Hadj 2019 soit ramené à celui de l’édition 2018, afin de permettre au plus grand nombre de Camerounais désireux de se rendre au pèlerinage à la Mecque, d’accomplir leur devoir religieux », a indiqué le ministre Paul Atanga Nji, dans un communiqué signé ce 08 mai 2019.

Pour mémoire, le Chef de l’Etat n’en est pas à son premier geste en faveur des pèlerins musulmans. En 2018 déjà, 8700 valises avaient été offertes à près de 3000 pèlerins, pour faciliter leur voyage. Une mesure assortie de kilogrammes supplémentaires et d’une franchise sur les billets d’avion. Des dispositions avaient également été prises pour assurer l’hébergement des fidèles musulmans à la Mecque durant les 26 jours de séjour.

Étiquettes: