Onglets principaux

Société

Cameroun : Vers la fin de la grève à l’Université de Ngaoundéré ?

  Les leaders de la grève des étudiants de l’Ecole de Sciences et de médecine vétérinaire s’y sont engagés, au sortir d’une rencontre avec le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, le 18 avril 2019
424 vues
04/22/2019 - 13:45
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Dans le but d’apaiser le climat de tension qui règne à l’Université de Ngaoundéré, le Pr Jacques Fame Ndongo s’y est rendu la semaine dernière. Le Ministre d’Etat, en charge de l’Enseignement Supérieur, a rencontré des représentants des étudiants de l’Ecole de Sciences et de médecine vétérinaire (ESMV), au sein du campus de l’Université de Ngaoundéré, théâtre de mouvements de grève depuis le 08 avril dernier.  

Une rencontre qui avait pour but d’écouter à nouveau les revendications des grévistes et de négocier la fin de la grève. Elle a réuni, outre le Ministre,  le staff administratif de l’Université de Ngaoundéré et les étudiants de l’ESMV. Au terme des pourparlers, les grévistes se sont engagés devant le Pr. Jacques Fame Ndongo, à mettre un terme à leurs mouvements d’humeur, après avoir obtenu des garanties du Ministre de tutelle.

« Nous allons reprendre les cours comme vous le demandez dans l’optique de voir toutes les réalisations et d’avoir un soupçon d’espoir qu’un jour, les choses changeront dans notre établissement. Et nous voyons que le changement est déjà là », a déclaré Bruce Koumba, en sa qualité de porte-parole des étudiants de l'ESMV.    

« C’est un serment que vous prenez, un engagement ferme », a pour sa part, déclaré le Pr Jacques Fame Ndongo. Lequel a procédé à l’installation de Mamoudou Abdoulmoumini, nommé au poste de Directeur de l’EMSV, à la faveur d’un décret du Président de la République signé le 16 avril 2019. Le maître de Conférences remplace ainsi, André Zoli Pagnah, qui n’aura pas résisté à une troisième grève en l’espace de 6 mois.

Une promesse d’accalmie qui vient peut-être mettre fin à plus d’une semaine de grève sur le campus de l’Université de Ngaoundéré. Alors même que les grévistes avaient prévu poursuivre leurs manifestations jusqu’au 27 mai prochain. C’est en tout cas, ce qui était prévu dans la déclaration de grève adressée à madame le Recteur de l’Université de Ngaoundéré, le 08 avril dernier.

Au rang des revendications, les étudiants de l’EMSV réclament plus de salles de cours. Ce à quoi l'administration a répondu en mettant à disposition quelques salles de façon provisoires, en attendant la fin des travaux de construction d’un bâtiment qui devra abriter des salles de cours supplémentaires.

Les grévistes réclament également plus d’enseignants et un parcours académique plus efficient, notamment, dans la programmation des soutenances. Sur ce point précis, le Ministre de tutelle avait prescrit la soutenance des étudiants en fin de parcours à la date 15 janvier dernier. Seuls 5 étudiants ont pu présenter leurs travaux le 07 février, tandis que la majorité n’avait toujours pas soutenu, au 08 avril 2019.

Étiquettes: