Onglets principaux

Société

Cameroun- Politique : Vitalité retrouvée après une journée inactive

Après le double scrutin Municipal et Législatif du 09 Février 2020 au Cameroun, l’activité a normalement repris dans tout le pays.
418 vues
02/10/2020 - 13:27
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Politique : Vitalité retrouvée après une journée inactive

 L’activité a normalement repris ce 10 Février 2020 au Cameroun, après une journée du 09 Février 2020 quasi inactive, marquée par le double scrutin municipal et législatif qui a mobilisé le pays tout entier. Boutiques, magasins, étalages autrefois fermés ont normalement rouvert leurs portes. Les rues sont à nouveau pleines, les marchés et autres espaces publics battent leur plein. Malgré la journée fériée décidée par le Président de la République en raison de la célébration de la fête de la Jeunesse le 11 Février 2020, la vitalité d’une ville comme Yaoundé a été retrouvée. Mais dans les conversations, le sujet n’a pas fondamentalement changé. Par petits groupes, entre amis, collègues ou frères, les élections de la veille tiennent encore une place importante. Chacun allant de ses expériences vécues, de son analyse ou tout simplement de ses connaissances tente de faire le résumé de ces élections. Pour Alain OUMBOUTE, « globalement, tout s’est bien passé. Mais moi je ne suis pas allé voter parce que je suis fatigué des promesses non tenues ». Juste à côté de lui, sa compagne affirme le contraire : « Moi je suis allée voter normalement le matin.  Moi mon problème c’est qu’on a tout fermé et ça nous pénalise. Parce que je suis commerçante et une journée sans vendre est une grosse perte », déclare Roseline Abena.

L’ambiance des prochains jours ne va pas facilement s’en défaire. Surtout qu’en ce moment, chacun attend avec impatience la proclamation officielle des résultats. « C’est vrai que le vote est fini hier (09 Février 2020), on attend seulement les résultats, même si on sait déjà qui va gagner. Donc rien ne va nous surprendre. C’est comme ça depuis. Notre en fait ne sert plus rien », déclare Yannick OUM. Tout comme lui des réflexions de ce type fusent de partout avec à chaque fois un élément nouveau qui fait rebondir le débat : « Le RDPC gagne chaque fois parce que c’est le seul parti représenté parti politique représenté partout », affirme Rodrigue FOTSO.

Jusqu’ici, aucun bilan formel n’a encore fait l’objet d’une communication. Surtout les enjeux des élections municipales et législatives tenues le 09 Février 2020 tournaient autour de la sécurité, relativement avec la crise anglophone au NOSO.

L’horizon des prochains ne sera rythmé que par l’attente de ces résultats au Cameroun.

 

Étiquettes: