Onglets principaux

Société

Cameroun : Le U-Report, facteur de développement social

En créant un pont de communication entre populations et pouvoirs publics, l’initiative U-Report, sous l’égide de l’UNICEF et la coordination du Ministère camerounais de la Jeunesse et de l’Education Civique, contribue à sensibiliser et mobiliser les jeunes pour le développement
464 vues
11/27/2018 - 18:36
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Loin de ne concerner que les entreprises, la transformation digitale intervient également dans les rapports entre les citoyens et les pouvoirs publics. Promouvoir l’implication des jeunes dans le processus de développement social, à travers la communication numérique, c’est le cheval de bataille de l’initiative U-Report au Cameroun.

Initié par l’UNICEF et coordonné au niveau national par le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC), le programme s’appuie sur un service de SMS et d’appels gratuits pour donner la possibilité aux communautés, de reporter ce qui se passe dans leur environnement. L’objectif étant de sensibiliser et mobiliser les jeunes, afin qu’ils soient des « acteurs du changement », au sein de leur communauté. « Ta voix compte ! », lance-t-on à cette jeunesse dynamique.

Lancée au Cameroun en novembre 2015, l’initiative U-Report compte à ce jour, pas moins de 247 900 U-Reporters, dont 62% d’hommes et 38% de femmes à travers le pays. La cartographie des activités de ces milliers de volontaires indique que les régions du Centre, du Littoral, de l’Extrême-Nord et de l’Ouest, sont les plus concernées.

D’emblée, les pouvoirs publics à travers le MINJEC, et l’Assemblée Nationale, se sont appropriés l’initiative, pour en faire un véritable moteur de développement participatif et inclusif. L’engagement des jeunes est stimulé et le programme emporte l’adhésion populaire. Le but étant d’adapter les décisions des pouvoirs publics aux besoins exprimés par les communautés, pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Les thématiques abordées par le U-Report concerne plusieurs pans de la société. Notamment, la santé, l’environnement, la nutrition, mais également la protection de l’enfant ou encore l’éducation.

Les jeunes camerounais, ont ainsi la possibilité de faire entendre leur voix, à travers la circulation de l’information ou la participation à des sondages via le système SMS ou les réseaux sociaux (Facebook et Twitter, notamment). L’inscription pour devenir U-Reporter a été simplifiée. En effet, il suffit d’envoyer le mot « JOINDRE » (pour les francophones) ou « JOIN » (pour les anglophones) par SMS au 8555, à partir de tous les opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun.

Le programme U-Report met également à la disposition des communautés, un service d’appel gratuit (au 8555), pour bénéficier d’informations sur des thématiques aussi variées que le VIH et les IST ; les violences basées sur le genre les mariages d’enfant/forcés ; l’enregistrement des naissances et les programmes de vaccination.

Les avis recueillis sont automatiquement cartographiés par région, département et arrondissement. Les résultats des sondages sont ensuite rendus publiques sur le site web du U-Report Cameroun, et mis à la disposition des décideurs. Ce qui fait du U-Report, un pont de communication numérique entre les citoyens et les décideurs.

Vous aussi, participez au développement de votre communauté, en envoyant « JOINDRE » ou « JOIN » au numéro vert 8555 ; ou visitez la page Facebook du U-Report Cameroun. Votre voix compte !

 

Étiquettes: