Onglets principaux

Société

Cameroun : Le HCR déplore l’expulsion de réfugiés nigérians

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés a déploré le « retour forcé » de 267 réfugiés nigérians, le 16 janvier 2019 vers l’Etat du Borno au Nigéria voisin, craignant pour leur sécurité.
532 vues
01/21/2019 - 16:46
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s’est dit « alarmée » par la nouvelle de l’expulsion par le Cameroun, cette semaine, de plusieurs milliers de réfugiés vers l’Etat de Borno au nord-est du Nigéria, une région en proie à la violence, a-t-on appris dans une déclaration de l’institution. 

Le HCR déplore particulièrement le « retour forcé de 267 réfugiés nigérians », le 16 janvier 2019. Se disant « très inquiets pour la sécurité et le bien-être de toutes ces personnes », qui s’étaient réfugiées au Cameroun en 2014 fuyant les violences liées aux exactions de Boko Haram.

Réagissant à ces expulsions opérées par le Cameroun, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi a évoqué « une action complètement inattendue met en danger la vie de milliers de réfugiés ». 

Poursuivant, il a appelé le Cameroun « maintenir ses portes ouvertes ainsi qu’à mettre en œuvre la politique et les pratiques d’hospitalité, à cesser immédiatement de procéder aux retours forcés, et à respecter pleinement ses obligations en matière de protection des réfugiés en vertu de sa propre législation nationale et du droit international. »

Selon le HCR, Environ 9 000 Nigérians avaient traversé la frontière vers le Cameroun au début de cette semaine, après une attaque menée par des militants qui ont saccagé la petite ville frontalière de Rann, dans l’Etat de Borno au Nigéria. Ce qui porte le nombre total de réfugiés hébergés par le Cameroun à 370.000, dont 100.000 nigérians et plus de 270.000 réfugiés centrafricains à l’Est.  

Étiquettes: