Onglets principaux

Société

Cameroun : Des blessés au cours des violences à Eséka

Selon nos informations, des blessés ont été enregistrés le 12 mai 2019 dans la ville d’Eséka durant les affrontements intercommunautaires.
427 vues
05/13/2019 - 12:19
lucien embom
Journaliste

D’après les témoignages, tout est parti d’une rixe entre deux agents du transport par moto dans la ville d’Eséka. L’un originaire du septentrion a blessé son camarade natif d’Eséka samedi passé à l’aide d’un couteau. Les populations autochtones n’ont pas digéré cet acte. Hier dimanche, des affrontements ont éclaté entre « benskineurs. » autochtones et leurs camarades ressortissants de la partie Nord du Cameroun.

Eséka a connu des affrontements intercommunautaires d’une rare violence. Un climat de terreur s‘est installée dans le chef-lieu du département du Nyong-et-Kellé. De l’avis d’un habitant, les activités sont restées paralysées des heures durant. On déplore plusieurs blessés dans les deux camps. Le préfet Peter Tieh Deh a été obligé d’effectuer une descente aux côtés des forces de l’ordre pour ramener le calme dans la ville d’Eséka.

Selon un autochtone, les agressions au couteau sont devenues très récurrentes à Eséka. Il ne se passe pas une semaine, sans qu’on ne déplore une attaque à l’arme blanche. Et à chaque fois, les soupçons s’abattent sur les conducteurs de moto nordistes. Ce qui pose un véritable problème de sécurité et de cohésion sociale dans la cité d’Eséka. Les chefs traditionnels souhaitent que les autorités prennent des mesures afin que le vivre-ensemble s’enracine dans les cœurs.

 

jordan shoes for sale outlet yellow

Étiquettes: