Onglets principaux

Société

Cameroun : 1110 migrants en voie d’autonomisation

L’OIM révèle que 1110 migrants de retour sont en voie d’autonomisation, après avoir démarré une activité génératrice de revenus ou commencé une formation.
487 vues
01/16/2019 - 13:46
lucien embom
Journaliste

Selon le rapport de décembre 2018, portant sur l’Initiative Conjointe UE-OIM pour la Protection et la Réintégration des Migrants, 1110 migrants retournés ont reçu les outils pour démarrer une activité génératrice de revenus ou ont commencé une formation. 84 enfants de retour ont bénéficié d’un appui à la scolarisation de la part de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

On apprend aussi que 239 migrants de retour au Cameroun sont des enfants. Signalons que quatre d’entre eux ont rejoint leur terre natale sans accompagnement. 2663 migrants ont été accueillis sur les plateformes aéroportuaires de Douala et Yaoundé. L’OIM Cameroun les a directement pris en charge. 2166 migrants de retour appartiennent au sexe masculin. 497 migrants sont des femmes. Le sexe faible représente près de 19% des citoyens retournés.

Les migrants de retour au Cameroun proviennent de la Lybie, du Mali, de la Mauritanie, des autres pays d’Afrique du Nord, d’Europe et du Moyen-Orient. Une logistique conséquente est requise pour procéder dignement à leur accueil à l’occasion de chaque rapatriement. Avec le concours de certains ministères dont le Ministère de la Santé (MINSANTE), bus, ambulances, hôtels et moyens de subsistance sont rendus disponibles.

L’Initiative Conjointe UE-OIM pour la Protection et la Réintégration des Migrants a entre autres objectifs, renforcer la communication et les données relatives au flux, routes et tendances migratoires, ainsi que sur les besoins et vulnérabilités des migrants dans les pays ciblés ; ceci en vue de soutenir la conception des politiques et des programmes basés sur les données factuelles. Le projet est encadré par l’OIM, le Cameroun et l’Union Européenne.

 

 

 

 

   

 

Étiquettes: