Onglets principaux

Portrait

Portait In memoriam : Lapiro de Mbanga 16 mars 2014 – 16 mars 2017

Né le 7 avril 1957 à Mbanga, Lapiro de Mbanga ou encore Lambo Pierre Roger de son vrai nom était un artiste engagé et critique du régime en place au Cameroun. Il va succomber le 16 mars 2014 à New York à une longue maladie.
2,689 vues
03/17/2017 - 15:03
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online

C’est sous le pseudo de Pastor Sanjo Lapiro que l’homme de Mbanga va commencer la musique dans les cabarets du Nigéria.  Ce n’est qu’à son retour dans son Mbanga natal (commune du Cameroun située dans le département du Moungo et la région du Littoral, sur l'axe routier Douala-Bafoussam) qu’il prendra le célèbre nom de scène qu’on lui connait jusqu’à sa mort : « Lapiro de Mbanga » : Lapiro est un acronyme de son nom (LAmbo PIerre ROger) et Mbanga est le nom de son village.

Dès 1985, il devient populaire avec la sortie de son disque « Pas argent no love » et le porte-parole de l’homme de la rue, des « N’dos man » (débrouillards) comme on les appelle. Dans ses chansons, il dénonce les conditions de vie de ces débrouillards et des travailleurs du secteur informel en général qui sont ses fans de la première heure. D’autant plus qu’il s’exprime en Douala et en francanglais, un argot local mix de français, de pidjin et d’anglais qui leur permet de s’exprimer et de se comprendre plus aisément.

Ses combats contre le régime vont lui valoir une incarcération dans la prison de New Bell, à Douala en avril 2008, condamné à trois ans de prison par le Tribunal de Grande Instance pour incitation à la révolte, destruction de biens et d’autres motifs associés à sa culpabilité supposée dans les émeutes de février 2008. Il est libéré le 8 avril 2011.

En mi 2011 il voyage et se produit en Europe (Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Suisse), aux États-Unis et au Canada. Le 2 septembre 2012, il quitte le Cameroun avec son épouse et cinq de ses six enfants pour les États-Unis où il obtient le droit d’asile.

Lapiro de Mbanga va succomber le 16 mars 2014 à New York des suites de maladie.

Discographie de Lapiro de Mbanga

Sa discographie est composée de 13 albums

1973 : Persévérance, Konmuswi, Konidjomba, No Money no love, No make erreur, Kop niè, Surface de réparation, Mimba wi,

1994 : Contre-attaque Debre man (débrouillards), My groove, Overdone,

2008 : Constitution constipée (année de son incarcération)

2011 : Démissionnez (après sa sortie de prison)

Don man, que ton âme repose en paix l’artiste !

« Over done na m’bout »

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: