Onglets principaux

Politique

Cameroun-Violation des droits de l’homme : Donald Trump suspend le Cameroun de l’AGOA

Le Président des Etats-Unis accuse le Cameroun de violer les droits de l’homme, et annonce la fin de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) pour le Cameroun. C’était dans un communiqué rendu public hier 31 Octobre par l’Ambassade des Etats-Unis au Cameroun.
1,237 vues
11/01/2019 - 11:49
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-Violation des droits de l’homme : Donald Trump suspend le Cameroun de l’AGOA

Les Etats-Unis ont informé le gouvernent Camerounais hier jeudi 31 Octobre, de leur intention de mettre fin aux avantages commerciaux de ce pays relativement à la loi portant croissances et opportunités de développement en Afrique (AGOA). Le président Américain s’indigne de la violation des droits de l’homme au Cameroun : « Je prends cette mesure parce que j’ai déterminé que le gouvernement Camerounais s’est rendu coupable de violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnus ; en violation des conditions d’éligibilité énoncées à l’article 104 de la loi sur les agglomérations et dans les agglomérations », a déclaré Donald Trump.

L'African Growth and Opportunity Act est une loi adoptée en l’an 2000 par le Congrès Américain sur le patronage du Président Bill CLINTON. Elle permet aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter sur le marché Américain sans droit de douanes. Le Président Américain Donald Trump prend appui sur la section 104 du texte, qui lui donne la permission de priver un pays des accords en cas du non-respect des clauses : « En dépit d'un engagement intense entre les États-Unis et le Gouvernement du Cameroun, le Cameroun n'a pas répondu aux préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l'homme commises par les forces de sécurité camerounaises. Ces violations comprennent des exécutions extrajudiciaires, des détentions arbitraires et illégales et des actes de torture", a-t-il souligné.

Le Cameroun pourra cependant rejoindre de nouveau l’équipe lorsqu’il remplira les conditions. C’est d’ailleurs ce que rappel le correspondant du Président: « Le président peut réintégrer le Cameroun en tant que pays bénéficiaire de l'AGOA, lorsqu'il remplira à nouveau les critères et nous restons déterminés à travailler avec le Cameroun pour le faire », précise le correspondant de Donald Trump.

Selon les sources officielles, En 2018, le Cameroun a exporté environ 220 millions de dollars en biens et services vers les États-Unis. 63 millions de dollars de ces exportations étaient au titre de l’AGOA dont plus de 90% sous forme de pétrole brut. Les États-Unis sont un partenaire et un ami engagé du Cameroun.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les Etats-Unis suspendent des accords de coopérations avec le Cameroun. En février 2019, l’Etat Américaine avait réduit son aide militaire, évaluée à environ 17 millions de Dollars, soit une estimation de 10 milliards de FCFA.

Ces multiples suspensions résultent du conflit armé qui oppose l’Etat Camerounais aux séparatistes anglophones. Cette dernière résolution de Donald Trump, aura surement un impact considérable sur l’économie du Cameroun.

 

 

Étiquettes: