Onglets principaux

Politique

Cameroun : Une femme persécutée par sa belle-mère

Suzanne Donalde Ngo Lited est en fuite à travers le monde pour échapper aux persécutions et menaces de mort de la mère de son mari 
651 vues
04/06/2018 - 17:15
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La jeune Suzanne Donalde Ngo Lited, mariée à Shérif Ngoupayou en 2010 a beaucoup été rejeté par sa belle-famille, qui ne lui a jamais témoigné de l’amour. Sa belle-mère (ancienne ministre du Cameroun) ne l’a jamais accepté parce qu’elle était chrétienne et eux ils étaient musulmans. Juste après le mariage elle est allée vivre chez sa belle-famille où elle a fait six mois. Mais pendant ces six mois c’était l’enfer, vraiment l’enfer pour cette jeune mariée qui ne demandait qu’à être en paix et vivre un mariage joyeux avec son époux. Sa belle-mère dans son élan de cruauté est allée jusqu’à la tabasser et la brûler avec de l’eau chaude. 

Face à cette situation malheureuse et inopportune pour une vie en paix, son mari décida de renvoyer son épouse vivre chez ses parents à Douala PK14 vu qu’il n’avait pas encore construit sa propre maison et n’en pouvait plus de voir sa mère maltraiter sa femme. Il venait rendre visite à sa femme tout le temps, tout allait pour le mieux, la jeune Suzanne Donalde Ngo Lited vivait paisiblement avec ses parents jusqu’au jour où sa belle-mère vint la rendre visite.

Après la visite de sa belle-mère, sa maman tomba malade et quelques temps après elle rendit l’âme. Chose très étonnante qu’après la visite de sa belle-mère sa maman tombe malade et meurt, toute la famille accusait sa belle-mère d’avoir tué la maman de Suzanne mystiquement. Comme si ça ne suffisait pas, quelques temps après le papa de Suzanne rendit aussi l’âme de manière bizarre. Pendant la même période, Suzanne qui portait l’enfant de son Mari fit une fausse couche. 

Suite à tous ces événements tragiques, Suzanne s’était donc rappelé que sa belle-mère lui avait dit au par avant qu’elle ne voulait pas la voir fonder une famille avec son fils parce que selon elle, Suzanne ne méritait pas être avec son fils. Que des malheurs qui se sont abattus sur la jeune Suzanne et sa famille en un laps de temps, que de persécutions, que de menaces de la part de sa belle-mère, la jeune Suzanne se sentait en danger de mort, ce qui la poussa à se réfugier en compagnie de son mari et de leurs enfants en Algérie. 

En ce mois d’Avril 2018, l'une de tantes de Suzanne nous a fait savoir que : « le mari de sa nièce était décédé en Algérie. Et depuis lors, plus de nouvelles d'elle et  de ses enfants, mais chose étonnante nous a-t-elle reporté deux ans après le décès de shérif (le défunt mari de la Jeune Suzanne), sa mère, donc la belle-mère de la jeune Suzanne fit  irruption chez  elle avec certains autres membres de sa famille les menaçant en leur intimant l’ordre de  leur livrer la pauvre orpheline Suzanne sinon ils connaîtront qui elle (elle qui est une ancienne ministre) est dans ce pays (en menaçant de faire enfermer la jeune Suzanne pour avoir tué son fils qui était le mari bien-aimé de Suzanne), et répliquant (même dans 10 ans elle sortira de sa cachette). »

Où peut bien être actuellement la jeune Suzanne ? Va-t-elle revenir au pays avec ses enfants ? Si oui, sa belle-mère la poursuivra-t-elle en justice ? Si elle revient ne mourra-t-elle pas dans les mêmes conditions que ses parents ? Ces questions on se les pose.

nike air zoom pegasus 33 Sale -75% OFF Cheap nike pegasus 33 women's Store

Étiquettes: