Onglets principaux

Politique

Cameroun : Paul Biya, prêt au dialogue sur la crise anglophone (Premier Ministre)

L’annonce a été faite ce 09 mai 2019, à Bamenda, par le Premier Ministre. Joseph Dion Nguté, a entamé ce jeudi, une visite de quatre jours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, secouées par les violences de la crise sécessionniste
406 vues
05/10/2019 - 17:00
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

 « A part l'indivisibilité du Cameroun, le président de la République est prêt à organiser un dialogue formel pour résoudre la crise », a déclaré le Premier Ministre, ce jeudi, à Bamenda, chef-lieu de la région en crise du Nord-Ouest. Joseph Dion Nguté a cependant, précisé que toutes les questions seront mises en discussion, « hormis la séparation et la sécession ».

Le Chef du Gouvernement a également lancé un appel à déposer les armes, à l’endroit de tous les combattants tapis dans les buissons. Ce qui rendrait possible, leur présence autour de la table des négociations.

Des déclarations survenues peu après l’arrivée du Chef du Gouvernement dans la capitale régionale du Nord-Ouest, épicentre de la crise. Il y a été dépêché par le Chef de l’Etat camerounais en tant que messager de paix et de réconciliation. Une mission de quatre jours, axée autour de la rencontre directe avec les populations locales, élites, autorités traditionnelles et politiques, ainsi que toutes les forces vives de la région.

Jeudi, le Premier Ministre a d’abord communié avec les populations à son arrivée. Vêtu d’un tissu traditionnel, représentatif de la région et brandissant « l’arbre de paix ». Joseph Dion Nguté a ensuite tenu une réunion avec les autorités administratives de la région, en présence du ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, en première ligne dans la gestion de la crise.

Ce vendredi, l’émissaire de Paul Biya a reçu en audience, l’opposant John Fru Ndi, président du Social Democratic Front (SDF, opposition). Le leader du principal parti d’opposition, dont Bamenda est le fief, a livré au Chef du Gouvernement, des propositions de son parti, en vue d’une sortie de crise.

Le SDF préconise notamment, un cessez-le feu bilatérale, de la part des groupes armés séparatistes, et des Forces de Défense et de Sécurité ; la libération de toutes les personnes arrêtées en rapport avec la crise ; le report d'éventuelles élections dans la situation de crise actuelle ; ainsi que la désignation d'un médiateur acceptable pour le gouvernement et la population.

Joseph Dion Nguté s’est ensuite, rendu au campus de l’Université de Bamenda, où s’est entretenu avec la vice-Chancellor Theresia Nkuo-Akenji. Le Premier Ministre a également rencontré les enseignants et étudiants qui lui ont présenté les difficultés rencontrées dans le déroulement des activités académiques en cette période de troubles.  

Plus tard dans la journée, l’envoyé spécial du Chef de l’Etat a rencontré les leaders de la scène sociopolitique et culturelle de la région. Ensemble, ils ont mené les travaux préalables à un dialogue inclusif, d’envergure nationale pour un retour à une paix consensuelle.

La délégation du Premier Ministre s’ébranlera ensuite vers Buea, capitale régionale du Sud-Ouest, dont il est originaire. Là encore, le même message de paix et de réconciliation, devrait être transmis aux populations et aux combattants qui ont pris les armes contre la République.

Étiquettes: