Onglets principaux

Politique

Cameroun : Paul Biya définit les orientations du budget 2020

Selon le Président de la République, le processus d’élaboration du budget de l’Etat au titre de 2020 s’inscrit dans le cadre de la politique de développement social, culturel et économique de la Nation.
589 vues
07/29/2019 - 13:32
lucien embom
Journaliste

Cette politique est sous-tendue par l’achèvement de la mise en œuvre du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE). Il est question de consolider les acquis du Programme Economique et Financier (PEF) conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI), ainsi que ceux conduits par les autres partenaires techniques et financiers du Cameroun. Un accent particulier devra être mis sur le Plan d’Urgence Triennal pour l’Accélération de la Croissance (PLANUT).

Il ne faut pas perdre de vue le Plan Triennal Spécial Jeunes, l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020, de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, et le soutien aux populations des régions affectées par les crises sécuritaires. Le processus d’élaboration du budget 2020 devra poursuivre l’exécution des actions contenues dans la Plan Global de Réformes des Finances Publiques 2019-2021. Il s’agit de renforcer l’usage du budget-programme.

Les perspectives de croissance de l’économie du Cameroun restent positives. 4,2% en 2019 et 4,5ù en 2020. Le secteur pétrolier devra renouer avec la croissance grâce entre autres à la mise exploitation de nouveaux champs et la production de gaz. Le secteur non pétrolier devrait bénéficier d’une reprise dans l’agriculture industrielle et d’exportation, du dynamisme de l’activité sylvicole, d’une meilleure offre de l’énergie électrique et de la bonne tenue des BTP favorisée par les préparatifs de la CAN 2021 et les grands projets d’infrastructures.

L’inflation reste maîtrisée en dépit de pressions à la hausse des prix de produits alimentaires. Le taux d’inflation est estimé à 1,1% en 2018 et devrait se situer en dessous du seuil de de 3% fixé par la norme communautaire CEMAC. Au cours de l’année 2020, l’objectif est de soutenir l’accélération de la croissance entamée en 2018 grâce aux actions de diversification de l’économie, telles que la modernisation de l’agriculture et l’industrialisation. Les nouvelles mesures fiscales pour l’exercice 2020 devraient optimiser les recettes non pétrolières.

Le budget 2020 devra veiller au renforcement des acquis sur le plan socio-économique et en matière de gouvernance. Le gouvernement devra assurer l’avancée vers l’atteinte des objectifs de croissance, d’emploi et d’équilibre extérieur. Pour ce faire, il faut entre autres achever la mise en œuvre des grands projets de première génération, assurer la maintenance des infrastructures existantes, garantir l’effectivité de la révolution agricole, et parachever les travaux liés à l’organisation de la CAN 2021.

 

 

Étiquettes: