Onglets principaux

Politique

Cameroun : Maja Kocijancic salue l’évolution du discours présidentiel

La porte-parole des Affaires Etrangères et de la Sécurité de l’Union Européenne, Maja Kocijancic se réjouit de l’organisation d’un dialogue pour résoudre la crise anglophone.
571 vues
09/14/2019 - 12:51
lucien embom
Journaliste

 Maja Kocijancic s’est prononcée le 11 septembre dernier, suite à l’annonce du Président Paul Biya. D’après le porte-parole des Affaires Etrangères et de la Sécurité, l’annonce faite par le Président Biya de la convocation d'un dialogue national constitue une évolution positive. Cette évolution est importante dans la recherche d'une solution à la crise dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun.

« Tous les acteurs, y inclus groupes armés et diaspora devraient pouvoir saisir cette opportunité et contribuer à un processus inclusif qui permette de répondre pleinement aux attentes de la population. L'Union Européenne continue d'apporter tout soutien aux efforts en ce sens, en coordination avec ses partenaires internationaux et de la région, » a déclaré Maja Kocijancic.

La Politique Etrangère et de Sécurité Commune de l'Union Européenne, également connue sous le sigle PESC, était le deuxième des trois piliers instaurés en 1992 par le traité sur l'Union Européenne de Maastricht. La structure en pilier a été abolie par l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne le 1er décembre 2009. Le traité de Maastricht a institué une politique étrangère et de sécurité commune.

Elle complète les politiques extérieures de la Communauté européenne telles que la politique commerciale commune, la politique de développement, ou la dimension externe des politiques communautaires internes (euro, environnement, immigration, visas, etc.). Les dispositions de la PESC ont été révisées par le traité d'Amsterdam et par le Traité de Nice qui a initié la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC).

 

Étiquettes: