Onglets principaux

Politique

Cameroun : Levée de la mesure portant fermeture des armureries

Selon nos sources, le gouvernement a procédé à la levée de la mesure portant fermeture temporaire des armureries dans certaines régions.
557 vues
09/24/2018 - 15:36
lucien embom
Journaliste

Pour éviter les dérives ayant suscité la fermeture des armureries, le Ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji a décidé de soumettre les acteurs du secteur à un contrôle et un encadrement des plus rigoureux. Qu’il s’agisse de leur acquisition ou importation sur le marché local, les commandes d’armes et de munitions feront désormais l’objet d’une autorisation territoriale. L’autorisation a une durée de validité de six mois.

Chaque opérateur bénéficiera d’un quota annuel de commande. Un opérateur n’aura pas la possibilité d’ouvrir des armureries dans plus de quatre régions au Cameroun. De même, il est interdit de gérer plus de deux magasins dans une même région. Tout promoteur qui s’engage à ouvrir une agence en se servant d’un prête-nom, s’expose à des sanctions sévères notamment le retrait définitif de son autorisation. Chaque semaine les patrons des armureries et leurs personnels sont tenus de faire parvenir à l’autorité administrative territorialement compétente, le ficher des acquéreurs, leur identité et les autorisations correspondantes.

 On se souvient que le gouvernement camerounais a interdit le 04 avril 2018, le commerce des armes de chasse, les fusils de protection et les munitions le Centre, l’Adamaoua, le Littoral, l’Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. La décision gouvernementale a été prise pour endiguer la circulation illicite et la prolifération des armes à feu de tous calibres et leurs munitions. La levée de la décision portant fermeture a été bien accueillie par les opérateurs.

Étiquettes: