Onglets principaux

Politique

Cameroun-Etats-Unis : Voici les conditions pour réintégrer l’Agoa

Le gouvernement Américain a notifié le Cameroun quant aux conditions à remplir pour bénéficier à nouveau de l’African Growght and Opportunities Act (AGOA).
738 vues
11/28/2019 - 15:21
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-Etats-Unis : Voici les conditions pour réintégrer l’Agoa

Washington n’a pas fermé ses oreilles aux démenti du gouvernement camerounais, au sujet de la violation des droits de l’hommes observées au Cameroun, surtout dans le cadre de la crise qui sévit dans les zones anglophones. A en croire la note de Donald Trump, d’ici janvier 2020 le Cameroun ne fera plus partie des pays Africains à bénéficier de L’AGOA, une loi qui permet aux pays de l’Afrique Subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Toutefois, il faut noter que, cette décision peut être modifiée, à condition que le gouvernement camerounais remplisse de nouveaux critères. L’ambassadeur des Etats Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin, affirme d’ailleurs son soutien au pays « Nous restons déterminés à travailler avec le Cameroun pour le faire ».

Voici les conditions rendues public par le site d’information cupsfranc.com

Libération sans conditions de tous les prisonniers politiques incarcérés dans le cadre de la crise anglophone

Accorder l’amnistie à tous les exilés suite à cette crise ;

Retirer les militaires du territoire anglophone ;

Ramener tous les réfugiés des pays voisins en vue de leur réinstallation ;

Reconstruire les 400 villages rasés par le BIR ;

Reconstruire tous les hôpitaux et les écoles détruites par le BIR ;

Dédommager toutes les familles ayant perdu des êtres chers dans cette guerre ;

S’engager dans un processus de dialogue large et inclusif, avec des médiateurs internationaux, des experts en résolution des conflits et la communauté internationale ;

Les deux parties en conflit doivent être représentées comme deux entités distinctes d’égal statut ;

En effet, en 2018, le Cameroun a exporté approximativement 220 millions de dollars (environ 130,38 milliards de FCFA) en biens et services vers les États-Unis. 63 millions de dollars (soit à peu près 37,33 milliards de FCFA) de ces exportations l’ont été au titre de l’AGOA dont plus de 90% sous forme de pétrole brut.