Onglets principaux

Politique

Cameroun - Elections locales 2019 : Début des inscriptions sur les listes électorales

Sous la supervision générale d’Elections Cameroon (Elecam), l’organe en charge des élections au Cameroun, le processus d’inscriptions sur les listes électorales a débuté le 02 Janvier 2019 sur toute l’étendue du territoire national ainsi que dans les représentations diplomatiques du pays à l’...
588 vues
01/03/2019 - 16:03
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Le code électoral camerounais prévoit la révision du fichier électoral entre le 1er janvier et le 31 août de chaque année. Se conformant à cette disposition électorale, le Directeur Général d’Elecam, Erik Essousse, a procédé  hier mercredi au lancement officiel de cette opération avec notamment les inscriptions sur les listes électorales dans toutes les antennes d’Elecam au Cameroun et dans les représentations diplomatiques du pays à l’étranger pour le compte de 2019.

La même opération le compte de l’année qui vient de s’achever, avait permis à Elecam d’enregistrer 6 667 754 d’inscrits sur les listes électorales dont 19 420 à l’étranger. 3,5 millions de Camerounais avaient ainsi pris part  à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 pour un taux de participation de 53,85 %. L’organe en charge de l’organisation et de la gestion des élections au Cameroun entend cette année, de faire monter le fichier électoral jusqu’à 10 millions d’inscrits.

Pour atteindre cet objectif, Erik Essousse a invité « tous les jeunes justifiant de l’âge de la majorité électorale, c’est-à-dire 20 ans révolus, à s’inscrire sur les listes électorales ainsi que les autres indécis afin d’exercer le droit de vote et de participer au choix des dirigeants du pays ».

L’ambition de compléter le fichier électoral à 10 millions d’inscrits tout au long de cette opération de révision par Elecam, devrait ainsi être une aspiration commune pour toutes les parties prenantes au processus singulièrement les formations politiques.

C’est dans ce cadre que se mobilise également le mouvement « 11 millions de citoyens » du jeune leader politique Cabral Libii, candidat malheureux et très suivi par les jeunes lors de la dernière élection présidentielle. Lancé en Mai 2017, le mouvement s’est donné pour mission de mobiliser et sensibiliser les camerounais, particulièrement les jeunes en âge de voter, à s’inscrire sur les listes électorales, afin de constituer un corps électoral d’au moins 11 millions d’inscrits avant la clôture du toilettage électoral l’an dernier par Elecam.

Nombre de ses membres sont déjà déployés sur le terrain depuis quelques jours pour la sensibilisation. Bien que l’objectif n’ait pas été atteint l’an dernier, l’instigateur de ce mouvement se réjouit d’avoir réveillé une jeunesse camerounaise longtemps endormie et désintéressée par le jeu politique de son pays.

Toutes ces actions devraient permettre d’avoir un plus grand nombre d’électeurs lors des élections législatives et municipales qui devraient se tenir courant 2019.

 

Valère WEDA, Stagiaire

Étiquettes: